Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Bernard Douaud intervient au conseil départemental


Article publié par Alain Moreau le Mardi 15 Décembre 2015




Bernard Douaud, conseiller départemental du canton de Châteaubriant est intervenu ce mardi au deuxième jour de la session du conseil réuni quai Céneray à l'Hôtel du département. Il a défendu deux dossiers, le premier portant sur la rénovation du collège de la Ville aux roses, compétence du département. Lors de cette séance, Catherine Ciron était absente.

L'intervention de Bernard Douaud en vidéo.
Je note une très légère baisse du budget qui s’explique notamment par l’ajustement décidé sur les dotations aux collèges pour coller au plus près des besoins tout en prenant en compte les réserves de chaque établissement.

Madame la Vice-présidente, (s'adressant à Mme Chistine Orain, vice-présidente en charge de l'enseignement. NDLR) vous semblez avoir pris la mesure de la nécessité de rénover bon nombre de nos collèges et des retards considérables pris sur ces sujets.
Vous avez pu par exemple visiter avant l’été le collège La Ville aux Roses de Châteaubriant et avez pu constater l’urgence d’y réaliser des travaux qui avaient été annulés sous le mandat précédent de manière unilatérale.

Pour l’instant, nous n’avons pas de retour concret et nous aimerions avoir un calendrier quant aux travaux pour ce collège en mauvais état.

Vous travaillez actuellement à l’élaboration d’un nouveau schéma départemental des collèges comme nous l’avions demandé. Pour qu’il soit adopté, il faut que tout le monde se mette autour de la table et que des critères objectifs soient définis, comme vous l'avez indiqué.

Le Groupe peut parfaitement comprendre, car nous connaissons l’état des finances départementales, que les opérations soient étalées dans le temps. Mais pour être comprises et expliquées aux acteurs des territoires, il faut que les décisions ne souffrent d’aucune contestation. D’où notre demande de critères objectifs.

Nous sommes prêts, Madame la Vice-présidente, à participer pleinement à la définition de ce Plan et espérons que vous accepterez un travail collectif sur ce sujet.

Nous voterons ce dossier.

Le second dossier porte sur la subvention allouée au  Foyer des Jeunes Travailleurs (FJT) de Châteaubriant. L'intervention de Bernard Douaud en vidéo.
Je souhaite intervenir sur le dossier du foyer des jeunes travailleurs. Je rappelle que ces foyers sont nés au moment du phénomène de l’exode rural et que leur efficacité reste toujours reconnue. Ils regroupent des jeunes en favorisant l’intégration dans une ville avec une réelle mixité sociale par le respect de ressources distinctes au sein du Foyer. Ces foyers sont aussi reconnus pour être des tremplins vers l’autonomie. L’accompagnement et la structure de ces foyers sont un véritable outil de l’insertion des jeunes par le travail avec souvent un accompagnement des jeunes en précarité. Et pourtant, nous avons été interpellés par le Foyer de Châteaubriant de cette très forte baisse de subvention qui remet en cause leur existence. Le FJT de Châteaubriant n’est malheureusement pas le seul dans cette situation.

En 2016, vous baissez de 77 % les aides allouées au FJT sur le Département. Sur la forme, il est très regrettable que les règles aient été modifiées au cours de l’année 2015, sans information, ni vote, ni concertation. Et, sur le fond, bien plus grave, je ne pense pas que cette baisse aidera les jeunes à mieux s’insérer et à être plus citoyens, notamment pour les jeunes en difficulté, les mineurs, les jeunes suivis ou sortant de la Protection de l’Enfance.

Voici le constat de terrain dont je souhaitais vous faire part.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.