Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Bernard Gaudin présente son programme pour Châteaubriant


Article publié par Châteaubriant Actualités le Jeudi 13 Mars 2014

Bernard Gaudin conduit la liste La Voie Citoyenne. Trente-trois hommes et femmes de différents courants de la gauche. Bernard Gaudin est depuis six ans, conseiller municipal d'opposition à Châteaubriant.




Le programme de la liste la Voie Citoyenne, liste de gauche aux élections municipales de mars 2014 à Châteaubriant.

Une ville ouverte et accueillante


Face à une baisse de la démographie et une tendance au vieillissement de la population, les réponses politiques doivent rendre la ville accessible, accueillante, et capable de coopérer avec ses habitants et avec les autres collectivités territoriales.

Nous installerons de nouvelles coopérations avec les habitants. Faire confiance aux habitants et à leurs capacités à s'emparer des questions d'intérêt général. Des instances de consultation seront mises en place progressivement et leur rôle fera l'objet d'une charte de la démocratie citoyenne.

Le conseil municipal nommera des conseillers référents dans chaque quartier.

1. Créer un conseil de citoyens. Il sera composé majoritairement de citoyens tirés au sort complété de représentants de la société civile. Il sera consulté sur tous les projets importants, il pourra se saisir de sujets d'intérêt général et devenir une force de propositions. Ce conseil de citoyens pourra être complété dans le courant du mandat d'un conseil des sages représentant nos aînés et d'un conseil de jeunes.

2. Constituer un conseil local de la vie associative. Il sera associé à la répartition des moyens mis à disposition des associations par la mairie et sera garant de leur indépendance vis à vis de la municipalité. Il pourra évoluer vers la création d'un office municipal des associations à l'identique de l'office municipal des sports. Le Conseil local de la vie associative sera partenaire de la municipalité pour engager dans la 2ème partie du mandat le projet de création d'une maison des associations.

Ensemble redessinons la ville pour mieux l'habiter et la vivre.

3. Aménager un nouveau quartier dans le périmètre de la gare, du Théâtre de Verre et du château. Il sera une porte d'entrée dans la ville et fera le lien avec le centre-ville. Il permettra une mise en valeur du patrimoine. Cette opération fera l'objet d'une large concertation avec les habitants, les commerçants, artisans et les acteurs de la culture.

4. Reconsidérer la question des déplacements dans la ville et au sein du territoire du Pays de Châteaubriant. L'arrivée du tram train est une opportunité dont il faut se saisir pour développer une offre de transports diversifiée, des modes de déplacements adaptés aux besoins des habitants en fonction des types de trajets (domicile travail, domicile école, domicile loisirs, domicile santé).

L'objectif est aussi d'améliorer l'accueil des visiteurs de notre cité.

5. Mettre en place une centrale de mobilités, dont le rôle est d'évaluer les besoins, d'adapter l'offre de transports et d'informer les habitants. Le covoiturage et l'autostop organisé seront favorisés.

6. Développer un réseau de transports collectifs du type navettes économes en énergie depuis la gare. Ce système de navettes prendra la forme de transports à la demande pour les trajets les moins empruntés. La tarification sous forme d'abonnement sera privilégiée.

7. Construire des liaisons douces : pistes cyclables, circuits piétons, pédibus, vélobus, équibus pour le transport des enfants à l'école. La première liaison douce permettra de rejoindre depuis la gare, le Collège Robert Schuman et le lycée Guy Môquet-Etienne Lenoir. Ces aménagements seront précédés d'un plan global de circulation avec la contribution des habitants dans le cadre de la démocratie citoyenne.

8. Densifier la ville et proposer une offre de logements adaptés à la demande des nouveaux arrivants : accessibles, confortables et économes en énergie. Nous prendrons appui sur les études en cours concernant le Plan Local d'Urbanisme et le Programme Local d'Habitat pour développer l'offre de constructions en centre ville de façon à limiter l'étalement urbain.

9. Construire une école publique de centre ville. La concevoir comme une œuvre architecturale pour que cette école soit belle, harmonieuse et qu'elle devienne un modèle de construction respectueuse de l'environnement et du développement durable.

10. Initier la création d'un événement culturel de renommée régionale qui vise à faire connaître notre cité et à permettre un égal accès à la culture.

11. Aménager un espace dédié aux expositions artistiques et permettre la résidence d'artistes dans les domaines des arts plastiques.

Nous installerons de nouvelles coopérations avec les autres collectivités locales de la communauté de communes de Châteaubriant et avec celles de Derval et de Nozay au sein du Pays de Châteaubriant. Le développement de notre commune s'inscrit au minimum sur le périmètre du Pays de Châteaubriant. Le schéma de cohérence territoriale est une opportunité et une priorité pour relancer de nouvelles coopérations.

12. Nous proposerons des assises du territoire au sein du Pays de Châteaubriant pour préparer la mise en place des nouveaux pôles d'équilibre territoriaux et ruraux. L'objectif étant de mettre en évidence ce qui nous rassemble dans les domaines de la vie sociale, culturelle et économique.

Une ville tournée vers l'avenir

Les territoires qui réussissent aujourd'hui sont ceux qui relèvent les défis et qui s'engagent dans la conversion économique et écologique. Les réponses politiques doivent initier, encourager et soutenir la création d'activités non délocalisables au bénéfice de l'emploi.

1. Installer une coopérative d'activités et d'emplois pour accompagner les créateurs d'entreprises. Elle permet au créateur de lancer son activité indépendante avec un statut salarié-coopérateur le temps de sécuriser son projet.

2. Constituer un groupement d'employeurs adapté aux besoins des petites entreprises et de leurs dirigeants. Il permet la rencontre entre des besoins de main d'œuvre à temps partiel et des demandes d'emploi à temps plein. Il peut accompagner la qualification des salariés du groupement d'employeurs. Il sera aussi un outil pour développer l'emploi à temps partagé dans les associations.

3. Généraliser les clauses d'insertion dans les marchés publics de la commune et l'intercommunalité. Il s'agit de réserver des heures de travail à des demandeurs d'emploi de longue durée ou à des jeunes sans qualification sur l'ensemble des heures affectées à tous les marchés publics. Nos partenaires dans la mise en œuvre de ces clauses d'insertion seront l'ACPM, la Mission Locale, le Conseil Général et Pôle Emploi. Des expérimentations de contrats de travail à l'heure seront mises en œuvre pour des personnes très éloignées de l'emploi.

4. Créer un service développement de l'économie et de l'emploi à la communauté de communes de Châteaubriant. La compétence économie et emploi fait partie des compétences transférées aux communautés de communes. A terme, ce nouveau service économie pourra évoluer vers un service commun aux trois communautés de communes du Pays de Châteaubriant.

5. Mettre en place un dialogue permanent avec les représentants du monde économique et social pour anticiper, être réactif, alerter les institutions concernées et répondre aux situations de crise de façon coordonnée et efficace. Les entreprises ont besoin d’être reconnues et soutenues dans la mise en valeur de leurs compétences et de leurs réussites.

Conduire une politique offensive en terme d'économie locale et de développement durable au bénéfice de l'emploi et de l'attractivité de notre territoire. Nous travaillerons avec les autres collectivités locales pour définir une stratégie commune de développement du territoire du Pays de Châteaubriant. Les cinq portes d'entrée : Derval, Nozay sur la nationale 137 et Abbaretz, Issé et Châteaubriant sur la ligne du tram train sont des opportunités de développement de notre territoire.

6. Favoriser l'activité économique locale en rendant les commandes publiques plus accessibles aux TPE et PME et aux structures de l'économie sociale et solidaire.

7. Encourager le développement de l'économie circulaire : favoriser les circuits courts agricoles, les recycleries des produits de consommation et la valorisation des déchets.

8. Participer à la coordination et au développement des services à la personne afin de privilégier la qualité de l'offre de services, la qualité des emplois et le maintien à domicile.

9. Réaliser une cuisine centrale municipale. Elle s'appuiera sur un réseau de producteurs locaux et sur un groupement d'achat avec les autres communes de la communauté de communes qui confectionnent déjà les repas sur place.

10. Investir massivement dans la rénovation thermique des bâtiments collectifs. En lien avec le diagnostic du Programme local d'habitat, la priorité sera de soutenir fortement l'amélioration de l'habitat individuel pour réaliser des économies d'énergie, augmenter le confort des logements et les adapter aux besoins des populations à mobilité réduite. L'ensemble de ces travaux permettra de créer de l'emploi local, des emplois non délocalisables et d'y associer des parcours de formations qualifiantes.

Un des fils conducteurs de notre politique municipale sera l'Agenda 21. Il permet d'élaborer un calendrier et un plan d'actions en faveur du développement durable et social à l'horizon du 21 siècle.

La création d'un service Démocratie Participative et Développement Durable nous permettra de mobiliser des ressources pour construire ensemble des projets visant à améliorer la qualité de vie. Sans plus attendre, nous appliquerons le « zéro phyto », le fauchage tardif, les plantations d'arbres fruitiers et le pâturage des espaces verts naturels.

Il n'y a pas de petits ou de grands projets,

il n'y a que des projets partagés.




Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.