Chateaubriant Actualités
 


Cargo échoué : Eva Joly "de nombreuses questions en suspens"


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 16 Décembre 2011



RENNES, 16 déc 2011 (AFP) - L'échouage du cargo maltais TK Bremen qui a provoqué une pollution au fioul sur une plage du Morbihan, laisse "de nombreuses questions en suspens", a déclaré Eva Joly, la candidate EELV à la présidentielle, dans un communiqué qui appelle à "renforcer le dispositif de sécurité maritime".
 
"Il reste de nombreuses questions en suspens: que faisait ce cargo au larg de l'île de Groix en pleine tempête? A qui appartient la cargaison transportée sous pavillon de complaisance?", souligne le communiqué.
 
"Au-delà la fragilité du littoral, cet évènement doit nous conduire à renforcer le dispositif de sécurité maritime et à anticiper toujours mieux des épisodes climatiques violents appelés à se multiplier", poursuit le texte.
 
Dans l'après-midi, le groupe Europe Ecologie les Verts (EELV) de Bretagne s'était déjà étonné "qu'un cargo ait pu quitter le port de Lorient alors que l'alerte orange était déclenchée".
 
Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Brest afin de "chercher à déterminer les causes du naufrage et tout ce qui est relatif à l'étendue de la pollution" provoquée par une fuite de carburant.
 
"L'armateur a déjà été sollicité, il envoie son assurance (...), il n'est
pas question que ce soit l'Etat qui paie pour un armateur", a déclaré sur place la ministre de l'Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet.
 
Le cargo, construit en 1982, appartient à la société maltaise Blue Atlantic Shipping, et il est géré par la société Adriyatik Gemi basée à Istanbul, selon les informations concordantes des sites internet spécialisés.
 
Aucune explication n'a été donnée jusqu'à présent sur le fait que le TK Bremen ait quitté le port de Lorient au moment où s'annonçait la première grande tempête hivernale.

EELV s'étonne que le cargo ait quitté le port malgré la tempête

Le groupe Europe Ecologie les Verts (EELV) de Bretagne s'est étonné vendredi que le TK Bremen, qui s'est échoué dans la nuit de jeudi à vendredi sur la côte du Morbihan, ait pu quitter le port de Lorient malgré la tempête annoncée.
 
"Nous nous étonnons qu'un cargo ait pu quitter le port de Lorient alors que l'alerte orange était déclenchée", s'interroge EELV Bretagne. Ce naufrage, "au coeur d'une zone environnementale sensible, jouxtant des zones de frayères côté mer et des zones conchylicoles côté Ria d'Etel", rappelle "une nouvelle fois la nécessité de renforcer notre dispositif de sécurité en mer et de disposer de moyens d'intervention adaptés et suffisants en mer et sur le littoral", soulignent les militants écologistes, dont la conseillère régionale Janick Moriceau, en charge de la commission "mer et littoral" dans l'équipe d'Eva Joly.
 
Une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Brest afin de "chercher à déterminer les causes du naufrage et tout ce qui est relatif à l'étendue de la pollution".
 
Aucune explication n'a été donnée jusqu'à présent sur le fait que le TK Bremen, construit en 1982, ait quitté le port de Lorient au moment où s'annonçait la première grande tempête hivernale.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.