Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Cargo échoué: les ostreiculteurs de la ria d'Etel "épargnés" mais "furieux"


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 16 Décembre 2011

Les ostréiculteurs de la ria d'Etel ont pour l'instant été "épargnés" par la pollution provoquée par le cargo maltais TK Bremen mais sont "furieux", a déclaré à l'AFP le président de la section ostréicole locale Hervé Jenot.



RENNES, 16 déc 2011 (AFP) -
"Des barrages flottants ont été mis pour protéger toute la zone ostréicole, les huitres sont protégées et n'ont pas été touchées" d'autant que les parcs et les bassins se trouvent sous l'eau grâce au barrage naturel du banc de sable qui bloque le reflux à l'embouchure de la rivière, a-t-il expliqué.
"La situation est très bien maitrisée": "on a de la chance dans notre malheur car la production a été protégée par la montée des eaux", qui sont actuellement plus hautes d'environ un mètre comparé à la normale, a-t-il dit.
"Quatre ou cinq barrages qui ont déjà été installés pour protéger les professionnels les plus exposés" et du matériel supplémentaire a été envoyé de Lorient et de Saint-Nazaire pour compléter le dispositif destiné à "canaliser
les boulettes" de fioul qui se sont formées après la fuite de carburant, a-t-il détaillé.

Mais "nous sommes furieux": "il faut une enquête pour savoir pourquoi le navire qui était bien amarré à Lorient a pu sortir alors qu'on annonçait une tempête", a-t-il dit.
 
Les ostréiculteurs sont également mécontents du raccourci qui poussent certains acheteurs à annuler des commandes passées dans le Golfe du Morbihan qui n'est en rien concerné par la pollution du TK Bremen. "Il faudrait un hélicoptère pour transporter les boulettes, c'est mécaniquement impossible que la pollution touche le reste du littoral", a-t-il dit.
 
Une cinquantaine de professionnels élèvent des huitres creuses dans la ria d'Etel, un site préservé très apprécié des touristes pour ses plages de dunes sauvages, ses sentiers de randonnées et ses ramifications aquatiques à l'intérieur des terres.
 
A l'embouchure, la célèbre "barre d'Etel", située à la jonction entre la Ria d'Etel et l'océan, est un banc de sable en perpétuel mouvement, soumis au mélange des différents courants.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.