Chateaubriant Actualités
 


Concerto pour deux clowns


Article publié par Châteaubriant Actualités le Samedi 17 Février 2018

Au programme : Vivaldi, Strauss, Bach...Mais les musiciens sont des clowns.



Les Rois Vagabonds © V.Vanhecke
Les Rois Vagabonds © V.Vanhecke
Les Rois Vagabonds, clowns traditionnels ou nouveaux clowns ? Avant tout „poètes en action“ selon la belle formule d’Henry Miller. Ils nous mettent des ailes pour parcourir avec eux un bout de notre chemin d’humanité. Car les clowns ne jouent pas la comédie. S’ils ont un nez rouge ou un masque blanc et des habits extravagants, c’est pour mieux se mettre à nu. Mime, acrobaties, musique, quelques mots à peine. Les Rois Vagabonds parlent un langage universel. Qu’on soit vieux philosophe ou petit enfant, on est surpris, on s’émerveille, on rit, on est ému.

Julia Moa Caprez
« J’avais 4 ans quand j’ai commencé à jouer du violon. Je venais d’entendre le Concerto en La mineur de Vivaldi et, tout ce que je voulais, c’était l’apprendre. J’ai dû attendre d’avoir huit ans pour cela. Entre temps, le violon était devenu une affaire de tous les jours, comme se laver les dents !

École internationale de Suzuki, conservatoire de Winterthur, ensembles et orchestres, concerts de l’Écosse à la Russie…le violon prenait de plus en plus de place dans ma vie. Mais j’avais mal au dos ! Mon corps avait besoin de bouger ! Alors, j’ai rangé mon
instrument pour suivre l’Académie de danse d’Amsterdam, puis les écoles de cirque de Buenos Aires et de San Francisco. Spectacles de rue, de cabarets, compagnies de cirque, de danse…, le violon s’est endormi. Des années plus tard, marquée par l’enseignement des clowns Jeff Raz, Yvo Mentens, Caroline Obin, et en pleine construction de mon propre clown, Vivaldi m’a rattrapée. J’ai pris conscience que le violon était partie intégrante de ma voix la plus profonde, fondamentale. En créant Les Rois Vagabonds avec Igor Sellem, je l‘ai retrouvé. »

Igor Sellem
« La première fois que j’ai été clown, c’était sans le vouloir, au collège pendant une démonstration de gymnastique. Mes mouvements mal dégrossis, derrière les figures impeccables de deux filles, déclenchèrent le fou rire du public. Je ne comprenais pas très bien mais je sentais que mon embarras et ce rire créaient quelque chose de magique, c’était comme une force qui suspendait le déroulement convenu, qui rassemblait et faisait du bien. Ce moment est resté gravé dans ma mémoire. Suivront une maîtrise de physique fondamentale, un brevet D’État d’escalade, et dix années à sillonner la France comme trompettiste et acrobate avec la Compagnie Erectus. Mais, insensiblement, ce long cheminement m’a ramené à cette expérience première : clown. La voie est alors devenue évidente. J’ai forgé les piliers de mon jeu clownesque auprès de Yvo Mentens et de Caroline Obin et, dans le même temps,
avec Julia Moa Caprez nous avons créé Les Rois Vagabonds. »

Les rois vagabonds
Dimanche 25 février à 16h
Au Théâtre Quartier Libre
Ancenis


Tarifs de 8 € à 19 €
Ouverture de la billetterie : mar, mer et ven de 15h à 18h, sam de 10h à 12h.
Contact 02 51 14 17 17 ou reservation@theatre-ancenis.com




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79





Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.