Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Création "Phono-lutte et lithophones", Théâtre de verdure Ancenis


Article publié le Lundi 22 Juillet 2013 par Châteaubriant Actualités



Création "Phono-lutte et lithophones", Théâtre de verdure Ancenis
Si c'est avec la pierre que l'on construit, que l'on broie, que l'on coupe, que l'on affûte, que l'on râcle, que l'on frappe, que l'on brûle… C'est aussi avec la pierre que l'on joue et que l'on rêve !
Dans son approche globale de la musique, le saxophoniste et compositeur Guillaume SaintJames affectionne la spontanéité du geste musical. Ce n’est pas par hasard si celui-ci a construit son parcours dans le jazz : l’improvisation, la pulse en sont les fondements.
De groove à grove, il n’y avait qu’un pas ! Il est franchi ici avec l’invitation de Pascale Beauchamps à se laisser inspirer par ses superbes créations minérales.
Avec la pierre comme matériau sonore, le musicien trouve l’occasion rêvée de jouer avec la matière sans complexe, et de renouer encore un peu plus avec ce quelque chose de primitif
enfoui au fond de soi.
Un essai sonore pour petits et gros cailloux complètement stone !
Dans le cadre de l’exposition « L’incertitude minérale » de Pascale Beauchamps
Dimanche 28 juillet à 17h, chapelle des Ursulines


Biographie Guillaume Saint-James
Saxophoniste – Compositeur. Originaire de Normandie, Guillaume Saint-James est formé à Paris par les saxophonistes Eric Barret et Michel Goldberg, parallèlement à une licence de musicologie à l’université de Rennes 2.

Repéré en 1997 par Aldo Romano d’abord la scène française avec Franck Agulhon, Albin de la Simone et Jérôme Séguin. Il enseigne prix du tremplin professionnel de Jazz à Vannes), il parcourt quelques années à l’université de musicologie de Rennes 2 et crée des ouvrages pédagogiques au sein de sa propre maison d’édition, Jazzimuth Création, puis pour les éditions Fuzeau. En 2003, il sort l’album « Briser la glace » avec Jérôme Séguin et Marc Camus. En 2005 il enregistre le cd de Jérôme Séguin, « Mes mots », avec Stéphane Huchard et Pierre de Bethmann. 2005 marque un tournant avec la naissance du sextet  JAZZARIUM, autour du trio de soufflants constitué de Jean-Louis Pommier (trombone) / Geoffroy Tamisier (trompette) et Guillaume SaintJames aux saxophones ténor, alto et soprano. Après « Les poissons rouges », le sextet accueille Didier Ithursarry à l’accordéon, Christophe Lavergne à la batterie et Jérôme Séguin à la basse, pour un ouvrage salué par la critique : « Météo Songs ».
Un deuxième album intilué  « Polis », sort en 2012 sur le label Plus Loin Music/ Harmonia Mundi et reçoit la mention « Révélation Jazz » de Jazz Magazine, confimant la place de Guillaume SaintJames au rang de « brillant soliste entouré de non moins brillants solistes » (Culture Jazz). La presse y souligne le caractère « rétinien » de l’écriture par la puissance expressive des images suggérées, une « vigueur et une sensibilité ellingtoniennes », un art qui exulte dans le bouillonnement et la fluidité.
(Jazz Magazine)

Son talent de compositeur lui vaut en effet de répondre à des commandes pour grands ensembles : « Sur mon nuage » pour l’orchestre symphonique du Conservatoire de Rennes en 2010, puis « Megapolis » pour l’Orchestre Symphonique de Bretagne, créée en mai 2012 à l’Estran à Guidel, point de départ d’une fructueuse collaboration en cours avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne dans sa dynamique d’ouverture à de nouveaux répertoires, dont le jazz. Depuis 2012, Guillaume Saint-James participe à plusieurs autres projets, comme « Le Tatiphone », une création jazz et vidéo autour du film « Les Vacances de Monsieur Hulot » de Jacques Tati, et « Jazz around the Bunker » une relecture jazz des chansons de Serge Gainsbourg, aux côtés de
Sébastien Boisseau (contrebasse) et Matthieu Donarier (saxophone, clarinette). 2014 verra la reprise à Besançon de Megapolis par  l’Orchestre Régional de Franche-Comté, et la création d’une œuvre « en hommage à nos pères » co-écrite avec Chris Brubeck pour les 70 ans du Débarquement en Normandie. Il débute aussi une collaboration artistique avec le pianiste Omar Sosa.

Parallèlement à son activité de musicien et de compositeur, il est directeur artistique du festival Jazz aux Ecluses à Hédé, près de Rennes, depuis 2008.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79

Loire-Atlantique






Châteaubriant Actualités  par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN  2257-8501.
Déclaration N°1143762CNIL-APE : 9499Z. CPPAP en cours