Chateaubriant Actualités
 


Crime de Vritz, le mari d'Anne Barbot avoue


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 29 Novembre 2013



Vritz, petite commune rurale si tranquille où vivait le couple Barbot
Vritz, petite commune rurale si tranquille où vivait le couple Barbot
Le mari d'Anne Barbot aura tenu huit mois ferré dans son silence. En garde à vue depuis mardi,  Didier Barbot a fait des aveux ce jeudi, devant les gendarmes d'Angers. Il a reconnu le meurtre, commis le  jeudi 15 mars 2013, en soirée. Un assassinat préparé, avec Stéphanie Lemaire, également gardée à vue et complice, avec laquelle Didier Barbot entretenait une relation.

Disparue le 16 mars 2013, Anne Barbot, 38 ans n'avait plus donné de nouvelles. Elle ne s'est jamais rendue à son travail à Candé où elle était hôtesse de caisse. Un chéquier est retrouvé, une semaine plus tard, dans un verger à Loiré, à 9 km.  Puis une guêtre, autant d'indices placés là pour brouiller les pistes des enquêteurs. Le corps d'Anne Barbot fut retrouvé, le 28 mars, calciné, dans sa 306 Peugeot, en forêt de Chanveaux, à quelques kilomètres du domicile conjugal. La disparition de la caissière du supermarché de Candé avait suscité une vive émotion dans la petite commune de la Loire-Atlantique à  la limite du Maine et Loire. Une marche avait mobilisé toute la population à Candé, ville ou Anne Barbot travaillait.

A la fin mai, le mari Didier Barbot avait tenté de mettre fin à ses jours, près de l'endroit où le corps de sa femme avait été retrouvé, en ingérant des barbituriques et à l'aide des gaz d'échappement de son automobile.

Douze gendarmes étaient mobilisés sur cette enquête et les limiers de la gendarmerie ont réussi à confondre Didier Barbot et sa maîtresse par leurs portables signalés aux abords du lieu où Anne Barbot fut retrouvée.

Aux gendarmes Didier Barbot et Stéphanie Lemaire ont avoué les détails sordides du crime et les derniers instants de vie de leur victime. Ils ont été déférés et incarcérés à Nantes ce jeudi soir.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.