Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Do Montebello, à écouter d'urgence


Rédigé par Châteaubriant Actualités le Dimanche 17 Novembre 2013 à 19:24 |

Devenez souscripteurs du dernier album de Do Montebello.


Do Montebello © Yvan da Silva
Do Montebello © Yvan da Silva
01_correnteza.mp3 Correnteza  (4.7 Mo)

L'album de Do Montebello a besoin du soutien de tous pour exister. Il reste le mixage,  le mastering, le pressage, la jaquette et cela coûte. Si le projet de Do Montebello vous tente, vous pouvez devenir souscripteur du disque dès 5 €.

Terre, ma terre, Mater Dolorosa chantait Claude Nougaro. Do Montebello rend hommage à cette terre nourricière. Dans Adamah, un album qu'elle a enregistré au studio Sextan de Malakoff ( dans le lieu même ou Rodin sculpta son Penseur) et dont la sortie est prévue au printemps 2014, elle nous dit son amour fusionnel de la terre.

« Étymologiquement de l’hébreu, Adamah signifie terre, sol, argile d’où sa signification de terre rouge. Argile pétrie de vie, L’Adamah c’est l’humanité façonnée dans sa chair comme le potier façonne sa jarre … sonore du plein et du vide au fil des siècles… Poignée de terre, souffle de vie, mystère du vivant. »

« De là découle tout un univers sémantique que je décline à travers des textes qui abordent tour à tour celui de la Terre et de l’Humus dans la chanson Terra, celui des arbres qui y prennent racine dans les chansons Minas, Aveleira, Juazeiro, des hommes qui constituent ensemble le terreau de l’humanité (Mankind has it’s way, Hilda Francisco Acena, Mar Humano) et enfin notre terre intérieure, ce Diamant révélé à l’homme (Adamah ) »


« Adamah, c’est vous, c’est nous ; c’est cette terre dont nous sommes faits, sur laquelle nous vivons et à laquelle nous revenons puisque nous lui appartenons…. Adamah, c’est un album en hommage à la nature et aux arbres, confidents de l’enfance comme je le chante dans Aveleira qui signifie Le Noisetier Derrière la vieille demeure, il y avait un noisetier. Au heures chaudes de l’été, réfugiée dans le feuillage, avec une boussole et un quignon de pain, je voyageais dans un monde d’images … Les arbres, confidents de l’amour comme dans la chanson Juazeiro (arbre natif du Brésil) de Luiz Gonzaga Juazeiro, Juazeiro, s’il te plaît réponds moi ; Juazeiro, vieil ami, où est mon amour ? »

« Enfin, l’Adamah, c’est aussi la terre qui nous abrite Tous, nous tous qui sommes un peu d’ici, un peu d’ailleurs, nous tous humains qui fuyons la guerre, la misère, les dictatures et que j’ai voulu chanter dans la chanson Hilda Francisco Acena Ton sol, c’est la Terre, ton chant si léger, où vis-tu aujourd’hui Hilda Francisco Acena  »

Adamah, c’est une supplique adressée à chacun pour que nos consciences s’élèvent et que nous placions notre énergie à la défense du seul projet qui vaille : l’Humain !

Si le projet de Do Montebello vous tente, devenez souscripteur du disque dès 5 €.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.