Chateaubriant Actualités
 


Folies Siffait, c’est complet en septembre pour les visites


Article publié par Châteaubriant Actualités le Jeudi 30 Août 2018

Elles sont construites sur les coteaux escarpés de la Vallée de la Loire, dans la commune du Cellier. Les Folies Siffait sont une œuvre curieuse et originale de Maximilien Siffait, réalisée entre 1816 et 1830.



Les Folies Siffait au Cellier dominent la Loire ©JeDiraisQue
Les Folies Siffait au Cellier dominent la Loire ©JeDiraisQue
Les Folies Siffait, ce site monumental dédié à sa femme puis à sa fille aux allures de château en ruine est très tôt appelé « Folies » et a pendant longtemps été considéré comme une bizarrerie.

Ce site patrimonial fragile est un espace naturel protégé aujourd’hui fermé au public est propriété du Département de Loire-Atlantique.

Exceptionnellement tous les week-ends de septembre,  Grand Patrimoine organise des visites guidées gratuites. C’est une occasion unique de découvrir ce mystérieux labyrinthe d’escaliers et de végétation. Par ailleurs la nature envahissent les murs. Les terrasses en pierres sèches offrent une vue imprenable sur la Loire. La jauge de chaque visite est limitée à 20 personnes.
 

Visites guidées aux Folies Siffait : c’est complet en septembre

En fait, devant le succès, il n’y a plus de places en septembre 2018.
Un peu d’histoire…

En 1830,  Maximilien Siffait, cède son œuvre à son fils, un vrai passionné d’arboriculture ornementale et de plantes exotiques. Il en fait un véritable jardin arboré. Les hommes abandonnent le site dès la fin du XIXe siècle puis recolonisé par la végétation spontanée qui reconquiert le jardin et abîme les terrasses. La commune du Cellier rachète le site en 1985 et engage un projet de réhabilitation. Le Département l’acquiert en 2007.

 

Une architecture au dénivelé impressionnant

C’est un enchevêtrement d’une trentaine de terrasses soutenues de pierres sèches. Ainsi de nombreuses niches vacantes, balcons romantiques, tours, tourelles, belvédères et escaliers l’agrémentent. Des enduits de minéraux colorés (rouge brique, ocre jaune, gris, noir) et des peintures en trompe l’œil venaient à l’époque habiller les façades. Il reste encore aujourd’hui quelques vestiges de cet ornement. La construction des Folies Siffait vont  du bas vers le haut, sur 70 mètres de dénivelé en promontoire de la Loire. Ainsi que 14 années de construction furent nécessaires.
 

Les Folies Siffait, une faune et une flore riches

Aujourd’hui, les Folies Siffait sont une zone naturelle d’intérêt environnemental.

On y dénombre notamment des arbres remarquables (cèdre de l’Atlas, Sorbier des oiseleurs) et une dizaine d’espèces floristiques à fort intérêt patrimonial, dont certaines sont sur liste rouge.

Des reptiles et des chauves-souris vivent en toute quiétude aux Folies Siffait.

Un site fragile à préserver

De même,  il existe un équilibre juste entre un patrimoine historique exceptionnel à rendre accessible au public, un patrimoine bâti fragile à préserver et un espace naturel hors du commun à conserver.  A tel point que l’accès au site est règlementé afin de respecter sa fragilité. Mais aussi car il est dangereux pour les promeneurs et les promeneuses non avertis et non accompagnés.

Informations pratiques

Les visites guidées sont gratuites tous les samedis et dimanches du mois de septembre à partir de 9 h.

Chaque visite accueille 20 personnes afin de respecter ce site fragile. Durée de la visite : 1h
La réservation est  obligatoire sur : loire-atlantique.fr/folies-siffait

Il n’y a plus de places pour les visites de septembre.

Attention, le site est très escarpé.  A ce sujet de nombreux escaliers étroits, également des marches irrégulières sur
un dénivelé de 70 mètres rendent difficile le parcours. Le circuit ne permet pas le cheminement des personnes à mobilité réduite et des poussettes. Il faut prévoir également de bonnes chaussures de marche.
Accès : 77, route des Folies Siffait – Saint-Méen, Le Cellier




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.