Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Greenpeace mêne des actions contre Total


Article publié par Châteaubriant Actualités le Samedi 27 Mai 2017

Nantes : une station TOTAL transformée en récif corallien par Greenpeace et le GIGNV pour dénoncer les risques de forage dans l'embouchure de l'Amazone



Nantes, le 27 mai 2017 – A 10h45 ce matin, le Groupement d'Intervention des Grenouilles Non Violentes (groupe local ligérien Action Non Violente-COP21) et le groupe local Greenpeace Paris ont rendu visite à la station essence de l'aire de la Grassinière (Nantes Sud) pour dénoncer le projet d'exploration du groupe TOTAL à proximité du Récif de l'Amazone. Les militants ont décoré la station-service à l'aide de panneaux en forme d'animaux composant la biodiversité du Récif (tortues, poissons, dauphins), ceux-ci étaient recouverts de peinture noire pour illustrer les dégâts que pourrait entraîner une marée noire sur le récif.

Cette action s'inscrit dans le cadre d'une mobilisation plus large dans une vingtaine de villes en France et des mobilisations ont également eu lieues à l'international.

« Notre priorité est de préserver cet écosystème unique de toute activité à risque explique Xavier, militant au groupe local de Greenpeace Nantes. Total souhaite forer à moins de 30 km du récif, or les forages en offshore ultra profond s’avèrent très risqués dans cette région ; une marée noire pourrait avoir des conséquences irréversibles sur l'ensemble de la région. »

De son côté, Steffie, l’une des porte-paroles du GIGNV, déclare : « Total souhaite devenir la major de l'énergie responsable ? Une telle ambition n'est pas compatible avec ce projet d'extraction de pétrole offshore, extrêmement nuisible pour le climat ! Nous savons que nous devons laisser les ressources pétrolières non exploitées dans le sol. En s’engageant dans ce projet, Total va à l'encontre des objectifs de l'Accord de Paris et met en péril notre avenir. »

Les militants de Greenpeace et du GIGNV ne sont pas les seuls à faire entendre leurs voix. Plus d’un million de personnes ont déjà signé une pétition demandant l'arrêt des projets d'exploration pétrolière à l'embouchure de l'Amazone. « Nous sommes de plus en plus nombreux à nous mobiliser autour de cette campagne explique Steffie. Nous adressons un message fort à Total : nous sommes déterminés à protéger le Récif de l'Amazone et nous continuerons à nous mobiliser jusqu'à ce que l'entreprise renonce à ce projet».

Cette journée de mobilisation mondiale s’inscrit dans la continuité de la campagne menée par Greenpeace depuis la confirmation de l’existence du récif, en avril 2016. Un récent rapport publié par Greenpeace démontre que Total n'a pas suffisamment bien évalué les risques liés au projet. « A ce jour, Total a échoué à fournir des informations complètes sur le Récif de l'Amazone et l'impact qu'une marée noire pourrait avoir dessus. C'est pourquoi, nous pressons l’entreprise de renoncer à son projet avant tout impact irréversible » conclut Xavier.



 




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.