Chateaubriant Actualités
 


Halte aux discriminations, une expo et un numéro d'appel à Nantes


Article publié par Châteaubriant Actualités le Samedi 24 Février 2018



Afin d’accompagner les Nantaises et les Nantais confrontées à une discrimination, la Ville de Nantes lance un numéro d’appel dédié, nommé « Allonantes Discriminations ». En composant le 02 40 41 95 96, les personnes ayant subi une discrimination peuvent s’informer, être écoutées et orientées vers les bons interlocuteurs qui pourront les accompagner.

Ce nouveau service est né d’un travail concerté avec des citoyens (personnes confrontées à une discrimination, militants associatifs...) et les structures œuvrant tout au long de l’année pour lutter contre toutes formes de discriminations. L’objectif partagé est d’aider les personnes confrontées à une discrimination à connaître et faire valoir leurs droits, au service de l’égalité.

La Ville de Nantes poursuit son engagement de mandat à mettre l’égalité et la lutte contre les discriminations au cœur de ses actions. Cette politique publique repose aussi sur une étroite collaboration avec des acteurs associatifs et structures mobilisés pour la promotion de l’égalité.  Ainsi, Allonantes Discriminations est né de la contribution des préconisations d’un groupe citoyen ainsi que des conseils de dialogue citoyen nantais, réunis à deux reprises en « interconseils de lutte contre les discriminations ».

A l’occasion du lancement de ce service, une exposition sur les discriminations est installée jusqu’au 12 mars, Place du Bouffay © Radhia Essassi
A l’occasion du lancement de ce service, une exposition sur les discriminations est installée jusqu’au 12 mars, Place du Bouffay © Radhia Essassi
« Chaque femme, chaque homme doit pouvoir accéder aux mêmes possibilités quels que soient son âge, son origine, sa couleur de peau, son handicap, sa religion, ou son lieu de vie... aucune particularité ne peut justifier une discrimination. A Nantes, nous sommes engagés pour respecter l'égalité et dire non aux discriminations et pour cela nous agissons très concrètement avec le numéro Allonantes Discriminations pour apporter des réponses personnalisées », a déclaré Johanna Rolland, maire de Nantes.

Qu'est ce qu'Allo Nantes Discriminations  ?
Allonantes Discriminations est un nouveau service téléphonique permettant de proposer un premier niveau de renseignement et d’accompagnement à tout.e Nantais.e ayant le sentiment d’avoir subi une discrimination. Il s’agit d’une première porte d’entrée pour s’informer, être écouté et orienté vers les bons interlocuteurs nantais.

Pourquoi ce nouveau service ?
L’ensemble des participants à ce projet ont souligné la difficulté du public discriminé à se sentir en droit d’être considéré, à qualifier cette discrimination et à trouver le bon interlocuteur. En effet, parmi les personnes discriminées, seule une minorité entreprennent une démarche pour faire valoir leurs droits.

Face à ce constat, les participants ont jugé nécessaire de mettre en place un nouvel outil qui permet de faciliter le parcours de la personne ayant subi une discrimination, avec un numéro de téléphone spécifique, et de lutter contre le non-recours.

Comment ça marche ?
En composant le 02 40 41 95 96 (prix d’un appel local), les personnes obtiennent un premier éclairage sur leur situation. A l’autre bout du fil, un écoutant formé aux questions de discriminations prend le temps d’écouter la personne pour l’orienter ensuite vers un ou plusieurs de la vingtaine d'acteurs du réseau local le(s) mieux à même de l’aider, en lui fournissant par téléphone ou mail, les bons contacts.

La Ville de Nantes a confié cette mission, pour une expérimentation de un an, à un prestataire spécialisé dans l’appui en téléconseil, suite à un appel d’offres. Les écoutants ont bénéficié de temps de sensibilisation et de formation sur la délimitation des domaines et critères de discrimination, ainsi que d'un repérage du périmètre d'intervention de tous les acteurs investis. Des professionnels de la
mission égalité de la Ville de Nantes ont assuré ces temps de sensibilisation.

Ce service a pour objet de faciliter le parcours des personnes confrontées à une discrimination, il ne se substitue pas aux contacts que peuvent entreprendre ces personnes directement vers les structures, ou par d’autres biais auprès de la Ville de Nantes (par mail
missionegalite@nantesmetropole.fr ou courrier à Mission Égalité – AlloNantes Discriminations 2, rue de l'Hotel de Ville 44000 Nantes).
Les horaires d’ouverture du service : du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Un travail étroit avec l'égalité des droits
De l’idée au lancement de ce numéro, se concrétise un véritable travail partenarial.
Pour définir au mieux la situation de chaque personne, la Ville de Nantes et le réseau d’acteurs de la lutte contre les discriminations ont mis au point une grille d’entretien dont dispose l’écoutant. Cette grille identifie le domaine de discrimination visé, le motif, la structure en cause (public ou privée), la fonction de l'acteur ayant causé la discrimination, où la situation a été vécue et comment
(physiquement, par téléphone...) , le moment où s'est déroulé l'acte discriminatoire, quelle action a été conduite...

La Ville de Nantes s’est par ailleurs appuyée, pour construire ce nouveau service, sur les préconisations d’un groupe citoyen (constitué de personnes ayant rencontré des discriminations et de militants associatifs). Mandaté depuis 2015, ce groupe se rassemble régulièrement et a déjà produit des outils de sensibilisation, et de formation pour les associations nantaises.

Parmi les acteurs engagés dans cette démarche :
- le Défenseur des Droits, est une institution indépendante, en charge de la défense des droits et libertés individuelles, dans la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité.
- le MRAP, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, combat le racisme sous toutes ses formes et les discriminations liées à l’origine, l’appartenance, réelle ou supposée, ethnique, religieuse ou nationale. Il défend l’égalité des droits pour toutes et tous.
- la LICRA, Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme, aide les victimes de racisme, d’antisémitisme et de discriminations, notamment par le biais de ses juristes et avocats bénévoles.
- le CIDFF, Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles, favorise l’accès aux droits des femmes, par l’accueil, l’écoute, l’information gratuite, l’accompagnement et/ou l’orientation.
- NOSIG, Centre LGBTI+ , Centre Lesbien Gay Bi Trans et Inter-sexes de Nantes, accueille, soutient et informe les personnes lesbiennes, gay, bisexuelles, trans et inter-sexes et les personnes malades ou séropositives, pour lutter contre toute forme d’exclusion et de discrimination.
- l’APF, Association des Paralysés de France, informe, conseille et oriente les personnes en situation de handicap et leur famille, par une démarche militante dans l’accès aux droits.
- l’ADAVI 44, Association Départementale d’Aide aux Victimes d’Infractions, écoute et accompagne, juridiquement et psychologiquement, les victimes depuis les faits jusqu’à l’exécution de la décision de justice.
-  le Centre Départemental d’accès au Droit (CDAD 44), organise des permanences pour un premier niveau d’information juridique.
- la Ligue des Droits de l’Homme informe et défend les droits et libertés des personnes.
- l’Autre Cercle des Pays de la Loire sensibilise et forme pour un monde professionnel inclusif et plus respectueux des salariés et agents quelles que soient leur orientation sexuelle et identité de genre.
- Nouvelles Voies propose son expertise et un accompagnement administratif et juridique sur les sujets d’accès au droit et les procédures à engager.
- le Bureau d’Aide aux Victimes de la police nationale, réunit un policier, une psychologue et une assistante sociale. Il accueille, informe et oriente les victimes dans une éventuelle démarche de plainte.
- la Maison de l’emploi de la métropole nantaise appuie et accompagne les initiatives qui favorisent l’accès à l’emploi des publics les plus exposés à la discrimination, pour la diversité et la mixité dans les recrutements.
- l’ADGVC44, Association Départementale des Gens du Voyage Citoyens, se veut l’interface entre les voyageurs et les pouvoirs publics pour l’accès digne à l’habitat, à la santé et à la scolarisation.

Un engagement de longue date contre les discriminations.
La Ville de Nantes et Nantes Métropole développent une politique active de prévention des discriminations et de promotion de la diversité, en interne comme en externe. Celle-ci a été reconnue par l’obtention du Label Diversité. Quelques exemples d’actions :
- l’accueil du public dans les équipements municipaux et métropolitains par un personnel formé et sensibilisé à la diversité du public,
- un cycle de formation destiné à l’ensemble des agents,
- un taux de travailleurs reconnus handicapés supérieur à l’obligation réglementaire : 6,1% à Nantes Métropole et 6,5 % à la Ville de Nantes,
- des actions pour élargir le recrutement, pour aller vers un public plus divers : recrutements proposés par la Ville de Nantes et Nantes Métropole à la Maison de l’emploi, participation à des forums emploi, accueil de stagiaires et d’apprentis, accueil de personnes effectuant des travaux d’intérêt général...
- un plan d’actions pour l’égalité femmes-hommes,
- des actions pour accueillir au mieux les citoyens étrangers, avec notamment le renouvellement du Conseil nantais des citoyens étrangers.




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.