Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Henri Calet, La Vie, ce souffle d'une seule syllabe


Article publié par Châteaubriant Actualités le Lundi 14 Mai 2012



Henri Calet, La Vie, ce souffle d'une seule syllabe
Mardi 15 Mai à 20h30 à la Médiathèque Intercommunale de Châteaubriant, les comédiens du Bibliothéâtre tentent de lire des extraits de l'oeuvre d'Henri Calet

Deux jours avant sa mort, Henri Calet écrit « C’est sur la peau de mon cœur que l’on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n’étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin. Mourir sans savoir ce qu’est la mort, ni la vie. Il faut se quitter déjà ? Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes. Henri Calet est parti, un 14 juillet, en 1956 comme un pied de nez

« Morceaux choisis » d’un récital d’histoires lues et assemblées avec un « fil de plume ». Henri Calet es né à Paris en 1903. Après ses études secondaires, il s’adonne à de petits métiers et de grands voyages. Il publie son premier roman, La Belle Lurette, à trente ans. Prisonnier durant la Seconde Guerre mondiale, il s’évade après sept mois de captivité. Il retrouve l’écriture par le biais du journalisme.
Il meurt à l’âge de cinquante-deux ans. On lui doit des récits largement autobiographiques (Peau d’ours), des romans (La fièvre des polders, Monsieur Paul) et des récits de voyage (L’Italie à la paresseuse). Fasciné par l’ailleurs, il est souvent un grand explorateur de Paris. Prenant la vie « à hauteur d’homme », il a composé, sans jamais apparemment « faire partie de rien », une oeuvre où se succèdent les notations justes, chaleureuses, ironiques, dans une tonalité de plus en plus angoissée à mesure que monte, inexorablement, la maladie…

Bibliographie

    La Belle Lurette. Gallimard, 1935/ 1979.
    Le Mérinos. Gallimard, 1937/Le Dilettante, 1996.
    Fièvre des Polders. Gallimard, 1939/Le Passeur, 1997.
    Les Murs de Fresnes. Quatre Vents, 1945/Viviane Hamy, 1993.
    Le Bouquet. Gallimard, 1945/1983/2001.
    America. Minuit, 1947.
    Trente à quarante. Minuit, 1947/Mercure de France, 1964 /1991.
    Rêver à la suisse. Flore, 1948/Pierre Horay, 1984.
    Le Tout sur le tout. Gallimard, 1948/1980.
    Monsieur Paul. Gallimard, 1950/1996/2004.
    L’Italie à la paresseuse. Gallimard, 1950/Le Dilettante, 1990/2009.
    Les Grandes Largeurs. Gallimard, 1954/1984.
    Un grand voyage. Gallimard, 1952/Le Dilettante, 1994.
    Les Deux bouts. Gallimard, "L’Air du Temps", 1954.
    Le Croquant indiscret. Grasset, 1956/1992/2002.
    Contre l’oubli. Grasset, 1956/1992.
    Peau d’ours. Gallimard, 1958/1985.
    Acteur et témoin. Mercure de France, 1959/2006.
    Lettres, 1935-1956, correspondance avec Georges Henein. Grandes Largeurs, n° 2-3, 1981.
    Cinq sorties de Paris. Le Tout sur le Tout, 1989.
    Une stèle pour la céramique. Les Autodidactes, 1996.
    De ma lucarne. Gallimard, 2000.
    Poussières de la route. Le Dilettante, 2002.
    Jeunesses. Le Dilettante, 2003.
    Correspondance 1938-1955. Le Dilettante, 2005.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.