Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

L'ancienne école des Beaux-Arts de Nantes réquisitionnée pour les mineurs isolés


Article publié par Châteaubriant Actualités le Dimanche 19 Novembre 2017



L'ancienne école des Beaux-Arts de Nantes réquisitionnée pour les mineurs isolés
Depuis samedi après-midi, l'ancienne école des Beaux-Arts, rue du Moulin, en centre-ville de Nantes, est «réquisitionnée» dans le but de loger «les mineurs isolés étrangers à la rue» Des banderoles ornent la façade du bâtiment.

L'endroit a été rebaptisé " Univers-Cité" et est soutenu par un collectif d'associations dont Droit au Logement et  Europe Ecologie
«EELV 44 salue cette initiative et l'investissement de jeunes étudiants nantais dans la solidarité avec les jeunes exilés. Il souhaite que des solutions d'hébergement durable soient rapidement trouvées pour ces jeunes à la rue. (...) Des lieux vides existent et l'installation de jeunes dans cette ancienne école des beaux-arts le prouve. EELV demande que l’État et la Ville les réquisitionnent pour héberger toutes celles et ceux qui en ont besoin.

Dans un communiqué, Johanna Rolland, maire de Nantes  précise ce dimanche après-midi BEAUX-ARTS
Johanna Rolland saisit le Ministre de l'Intérieur et met à disposition de l’État 10 logements dès ce lundi
Suite à son occupation depuis hier samedi 18 novembre en fin d’après-midi, l’ancienne Ecole des Beaux Arts de Nantes vient d’être évacuée. Très sensible à la situation des hommes et des femmes concernés, la Ville insiste sur le fait que ce site n’a absolument pas vocation à héberger des personnes sans abri puisqu’il n’est ni adapté ni sécurisé pour cela.
Pour Johanna Rolland, « la situation des migrants constitue une préoccupation constante pour la Ville et les élus municipaux. Personne, aujourd’hui, ne peut se satisfaire que des hommes et des femmes soient contraints de vivre dans des squats. Ceci nous a conduits, depuis plusieurs années, et parfois au-delà de nos compétences, à agir de façon déterminée pour l’accueil des migrants sur le territoire. »
Depuis l’automne 2015, la Ville a notamment doublé le nombre de places du Centre Nantais d’hébergement des réfugiés, qu’elle gère pour le compte de l’État. Elle a soutenu systématiquement les candidatures des opérateurs pour l’ouverture de CADA et facilité l’accès à des logements dans le parc social. Cette semaine, la Ville a proposé à l’État de mettre à sa disposition de nouveaux logements afin d’augmenter les capacités d’accueil.
La Ville est en lien permanent avec les associations et les collectifs qui viennent en aide aux migrants.
Elle les soutient pour leur apporter une aide alimentaire, vestimentaire mais également assurer les conditions des vie dans les logements occupés par des migrants (sanitaires, chauffage, électricité).
Elle facilite l’accès aux droits des personnes migrantes par les services de son CCAS. Elle accueille les enfants dans les écoles et à la cantine quelle que soit la situation de leurs parents. Enfin, elle soutient par exemples, les activités d’apprentissage du français ainsi que les activités proposées par de nombreuses associations en direction des migrants. « S’agissant de l’hébergement d’urgence des migrants et de la question spécifique des jeunes, je saisis le Ministre de l’Intérieur afin que les moyens soient mobilisés au bon niveau pour garantir la mise à l’abri de tous. Aucune personne en situation de vulnérabilité ne doit se  trouver à la rue dans notre ville. Il en va de notre devoir d’assistance.» précise Johanna Rolland.
Afin de faire face à la situation d’urgence, la Ville de Nantes annonce qu’elle mettra, dès lundi 19 novembre 2017, 10 logements à la disposition de l’État.
La Ville de Nantes est mobilisée pour favoriser un accueil digne et respectueux des droits des personnes sur son territoire.


Une vidéo de Samira Houari





Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.