Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Nantes-Rennes à 5 euros


Article publié par Alain Moreau le Mardi 25 Août 2015

Qui n'a pas rêvé d'un Nantes-Rennes en car grand confort, climatisés, équipés de sièges larges et inclinables, de prise de courant et USB, du WiFi, et de toilettes. Le tout moins cher qu'un menu Best Of chez MC Do.



La loi Macron permet, depuis le 10 juillet 2015, aux autocars privés de proposer des trajets entre les villes françaises distantes d'au moins de 100 km. Dans ce marché qui va devenir ultra concurrentiel, le groupe Transdev tire le premier. Via sa filiale Isilines, 17 premières lignes nationales sont dès à présent disponibles pour un coût qui risque de laisser les Blablacar et autre SCNF sur le bord de la route.

Avec une politique agressive de petits prix, 5 € pour un trajet Nantes-Rennes au lieu de 25,40 € à 33 € par le train ( via Redon entre 1h20 et 1h59). Isilines promet 2h de gare à gare.  A partir de 12€ pour un Nantes-Brest, 14€ pour un Paris-Nantes, 15€ pour un Lyon-Marseille, Bordeaux-Lyon ou Strasbourg-Lille, 19€ sur le Paris-Bordeaux, Paris-Lyon ou Paris-Montpellier, avec quelques voyages de nuit pour des longues distances 24€ Paris-Bayonne, 29€ Nantes-Grenoble.

« Isilines a pu mesurer en 4 semaines d'activité, que le transport interrégional en car en France, répond à une vraie demande de voyage grand confort, connecté et à petits prix. » commente Laurence Brosetta, Directrice Générale France Transdev, « Nous avons déjà effectué de nombreux recrutements pour lancer isilines et nos réseaux Transdev sont mobilisés pour poursuivre son développement. »

Le site Isilines

Transdev un géant du transport de voyageurs

Filiale de la Caisse des Dépôts et de Veolia, Transdev est l'un des leaders mondiaux de la mobilité. Transdev conseille et accompagne les collectivités territoriales, du pré-projet à l'exploitation quotidienne des réseaux de transports publics en passant par l'assistance à la maîtrise d'ouvrage. Avec 86 000 collaborateurs dans 20 pays, le groupe exploite 41 000 véhicules et 22 réseaux de tramway. Transdev a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 6,6 milliards d'euros. En 2012, le déficit de Transdev atteignait 1,9 milliard d'euros.

En 2014, la dette est passée sous la barre des 900 millions d'euros sous l'effet de l'augmentation de capital (560 millions) souscrite par les actionnaires, les cessions d'actifs et l'amélioration du résultat opérationnel qui a doublé (107 millions contre 53 en 2013). "Pour la première fois depuis la fusion, le groupe a gagné de l'argent affichant un résultat net part du groupe positif à 24 millions d'euros, contre une perte de 130 millions en 2013". confie Jean Marc Janaillac.

Transdev se positionne actuellement sur les marchés européens matures (en particulier la France et les Pays-Bas) ; les pays développés à fort potentiel (USA, Australie) et les pays émergents (Asie, Amérique latine).

Transdev est plus connu en Europe sous la marque Eurolines Créée en 1985 suite au regroupement de 32 entreprises différentes, Eurolines est une compagnie proposant un service de transport de voyageurs longue distance en autocar. La compagnie dessert environ 34 pays dont principalement la Belgique, la France, les Pays-Bas et le Portugal. Avec ses partenaires (dont Alsa en Espagne et National Express au Royaume-Uni), Eurolines assure aujourd'hui le transport de passagers à travers toute l'Europe et au Maroc. Environ 3,5 millions de passagers ont emprunté les lignes de la compagnie en 2014.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.