Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Opération réussie pour Samba


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 4 Octobre 2013



Samba, lors d'un examen en mars dernier © Jean-Francois Mousseau
Samba, lors d'un examen en mars dernier © Jean-Francois Mousseau
A la veille de ses sept ans, Samba Turé, enfant de Guinée Bissau, atteint d'une malformation cardiaque, s'est fait opéré ce vendredi au CHU de Nantes par le professeur Olivier Baron, dans le cadre d'une mission de Mécénat Chirurgie Cardiaque.
Cela a commencé tôt ce vendredi matin à l'Hôpital Mère-Enfants  du CHU de Nantes, dans le service de chirurgie cardiaque pédiatrique dirigé par le Professeur Olivier Baron où Samba a été admis. Il connaissait un peu les lieux pour être venu mardi dernier en bilan préopératoire, bilan qui dure une journée entière, il était accompagné de sa maman d'accueil, Marie-Annick Rétif.
Vendredi, entré au bloc opératoire à 8h30mn,  Samba doit subir une opération à coeur ouvert, ce qui nécessite l'arrêt de l'organe malade qui sera remplacé pendant quelques heures par une machine à circulation extracorporelle (C.E.C) qui, en dérivant la circulation sanguine en dehors du corps « extracorporelle », va shunter le cœur et les poumons. Ceci va permettre d’arrêter ces organes et de vider le sang du cœur.
10h, ouverture du thorax, le chirurgien découvre un coeur énorme dû au stade avancé de sa pathalogie.
Vers 10 h 40, aorte clampée, cœur arrêté et la fermeture de la CIV ( communication Interventriculaire) commence. L’opération consiste à fermer un orifice entre deux ventricules, le sang de Samba ne pouvait pas être régénéré convenablement, d’où sa fatigue rapide au moindre effort.
D'autres anomalies cardiaques seront, dans le même temps, corrigées dont un problème de valve tricuspide.
A midi, l'aorte est déclampée, le petit cœur de Samba redémarre normalement.
Puis Samba est transféré dans l'après midi en service de réanimation où il reste sous surveillance quelques jours, puis il aura une courte convalescence à l'hôpital. Si tout se passe bien, il pourra sortir sous une semaine, dix jours. Il rejoindra alors sa famille d'accueil à Châteaubriant où l'attendent tous les petits copains et copines qu'il a su se faire depuis son arrivée sur le sol castelbriantais. Il aura alors le souffle nécessaire pour danser la Zumba, shooter dans un ballon de foot, ou courir pour rattraper le temps perdu.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.