Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Patrick Mareschal baillonne son opposition


Article publié par Châteaubriant Actualités http://www.paysdechateaubriant.fr le Samedi 15 Novembre 2008



Patrick Mareschal baillonne son opposition
"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire." Patrick Mareschal n'a cure de cette belle intention et ne fait plus sienne cette devise attribuée à Voltaire, depuis longtemps.

Il vient de refuser le texte du groupe d'opposition qui devait paraître dans le Magazine du Conseil Général 44. Cette tribune revenait sur le dossier de franchissement de l'estuaire de la Loire. On savait le sujet polémique entre le président socialiste du CG44, et son opposition de droite et du centre.
Elle contenait "trop de contre-vérités et d'attaques personnelles" estime Patrick Mareschal.
De son coté, pour le sénateur UMP André Trillard "Nous avons le droit d'exprimer des opinions de la façon qui nous convient, autrement il n'y a plus d'opposition"

Toute cette année on a eut droit à une exposition itinérante sur 68 financée par le CG44 Patrick Mareschal ne doit plus se souvenir qu'un des slogans phare était " Il est interdit d'interdire."
Il est vrai que Patrick Mareschal a toujours été un grand révolutionnaire, soucieux de la liberté d'expression.

Le texte dans son intégralité tel qu'il aurait du paraître dans le magazinedu CG44

Nouveau Franchissement sur la Loire : l’ardente obligation du Conseil Général

Nouveau revirement dans la politique d’aménagement du territoire menée par la majorité de Gauche du Conseil Général. Le 10 juillet dernier, le Président Mareschal décide seul d’abandonner, sans que le comité de pilotage n’ait voté, le projet de franchissement sur l’estuaire, lancé sous la présidence d’André Trillard.

Le principe d’un nouveau franchissement sur la Loire avait été envisagé en même temps que le grand contournement du département. D’ailleurs, ce franchissement figure, grâce à la détermination des élus de la droite et du centre, dans la Directive Territoriale d’Aménagement (DTA).
Déjà, au changement de majorité en 2004, la gauche s’interrogeait sur l’intérêt d’un tel ouvrage. Elle avait néanmoins relancé le travail de réflexion et d’études de faisabilité engagé par la Droite. Aujourd’hui, tout le travail mené depuis près de 4 ans est effacé au prétexte d’un engagement insuffisant de l’État. Toujours le même argument !

Et pourtant, les habitants du Pays de Retz, les associations de défense d’un nouveau franchissement, les élus locaux et toutes les personnes attachées à un développement solidaire et équilibré du département savent à quel point il est vital pour la Loire Atlantique !

Et pourtant, les candidats socialistes aux dernières élections cantonales de 2008 promettaient la
réalisation de ce franchissement !

A dire vrai, l’engagement de la majorité à convaincre l’État est discutable. Invité par le Premier
ministre à exposer le projet, le Président Mareschal ne s’est pas déplacé pour le défendre.
En abandonnant les études relatives à ce projet, la majorité du Conseil général rend caduque le schéma routier du département. De plus, les mesures alternatives proposées par la Gauche (renouvellement des bacs de Loire, création d’une navette fluviale entre Saint-Brévin et Saint-Nazaire) ne répondent nullement aux enjeux auxquels le Pays de Retz, notre département et notre région sont confrontés.

Ponts de Cheviré et de Saint-Nazaire saturés, Pont de Saint-Nazaire vétuste, augmentation de la population du département, attractivité favorisée par la création de l’aéroport de Notre-Dame-des-
Landes … tous ces faits militent en faveur d’un nouveau franchissement.

Les élus du Groupe Démocratie 44 sont déterminés à travailler sur ce sujet pour que les études engagées aillent à leur terme. Si le Conseil Général est hostile à cette réalisation, d’autres collectivités peuvent être intéressées.
Il appartient au Conseil Général de poursuivre les études de faisabilité afin d’être en mesure de démontrer à l’État que ce franchissement est indispensable.

Pour ce qui le concerne, le Groupe Démocratie 44 réaffirme son engagement sans faille à mener à bien les études et à parvenir à la réalisation d’un nouveau franchissement sur la Loire.

Il veut un nouveau pont sur la Loire pour :
- Fluidifier le trafic sur le périphérique nantais ;
- Assurer la desserte de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ;
- Prendre toute sa place sur l’autoroute des estuaires reliant Dunkerque à Bayonne ;
- Développer le Sud Loire ;
- Et favoriser un développement équilibré et solidaire du département.

Le nouveau franchissement est, pour le Groupe Démocratie 44, une priorité de son projet de gouvernance du département.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.