Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Pour Bretagne Ecologie, Les Verts doivent passer la main


Article publié par Pascal Dalle, Bretagne Ecologie le Vendredi 20 Août 2010



Le succès d’une ampleur inattendue de la démarche Europe Ecologie aux élections européennes a soulevé un véritable espoir chez les écologistes. Dany Cohn Bendit, initiateur de ce succès en 2008, a tout naturellement souhaité que l’aventure se prolonge et se concrétise à l’occasion des élections régionales. C’était sans compter sur le conservatisme naturel voire le sectarisme de certains Verts, à la fois satisfaits et inquiets du résultat aux Européennes et en ce sens bien décidés à reprendre les rênes d’un mouvement qui menaçait leur existence.

Dany Cohn Bendit a bien senti cet effritement de la dynamique originelle, très tôt dans la structuration de la campagne des Régionales quand il s’agissait d’appliquer des quotas lors de la constitution des listes : en Bretagne, par exemple, combien de Verts, de quels courants, combien d’udébistes, de candidats d’ouverture et à quel rang ? Beaucoup d’énergie a été gaspillée à ces tactiques d’appareils au détriment de l’analyse du bilan des équipes sortantes et la réflexion sur le projet à porter devant les électeurs. De cette insatisfaction est née la proposition de créer une coopérative écologique. Le projet présenté dans l’appel du 22 mars lancé par Dany Cohn Bendit est certes loin d’être parfait mais il est le seul garant de la poursuite de la dynamique électorale des écologistes avec, en point de mire, l’élection présidentielle et le positionnement de la gauche pour cette échéance. Les Verts, qui depuis des années tentent en vain de se réformer, doivent comprendre que le moment est venu de passer la main. L’appareil des Verts doit laisser place à un nouveau mouvement écologiste, décloisonné, à l’assise plus large et qui soit enfin crédible dans la durée devant les électeurs et la société. Ne pas accompagner ce mouvement, très attendu par nos concitoyens conduirait Europe Ecologie dans une impasse semblable à celle dans laquelle se trouve le Modem. Le paysage politique français ne doit pas connaître un nouvel espoir déçu.

A Bretagne Ecologie, nous soutenons la démarche d’ouverture initiée par Dany Cohn Bendit car il y a urgence à bâtir un projet crédible à gauche pour 2012 au lieu de se disputer pour savoir qui sera ou ne sera pas le candidat des écologistes ou de la gauche. L’enjeu, aujourd’hui, est bien de construire les propositions qui emporteront l’adhésion des électeurs, en aucun cas le jeu des personnes qui ne peut que faire le succès d’une droite chaque jour plus inquiétante. Aux écologistes de démontrer qu’ils sont capables de se donner les moyens de leur ambition. C’est, porteuse de ce message, qu’une délégation de Bretagne Ecologie se rendra aux journées d’été des écologistes à  Nantes.



Tags : Bretagnes


Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.