google.com, pub-4293709329446137, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Chateaubriant Actualités
 


Rougé, ouverture de la quatrième classe


Article publié par Châteaubriant Actualités le Mercredi 5 Septembre 2018

Les parents d'élèves on eu gain de cause dans la lutte qui les opposait à l’Éducation Nationale



Le calme est revenu à l'école 123 Soleil de Rougé après la décision de réouverture d'une quatrième classe.
Le calme est revenu à l'école 123 Soleil de Rougé après la décision de réouverture d'une quatrième classe.
A Rougé, commune proche de Châteaubriant, on respire enfin. En effet la rentrée avait bien mal commencé à l'école élémentaire 123 Soleil.

Alors que 74 bambins étaient inscrits pour cette rentrée 2018, et que le seuil minimum pour quatre classes est de 72 enfants, l'inspection académique envisageait la fermeture d'une des quatre classes de cette école élémentaire. La population de Rougé, Mme la maire en tête s'en était émue.

Des parents motivés

C'était sans compter sur la pugnacité des parents d'élèves. Dès lundi et l'annonce de la fermeture prévue de cette classe, les parents ont réagi. Et vite. Pas moins qu'une occupation de l'école avec tentes et réchauds pour faire le siège. Ce mercredi matin une délégation s'est rendue au rectorat. Dans la journée de mercredi l’Éducation Nationale revenait sur sa décision. La quatrième classe sera bien ouverte.

Pour rappel l'inspection avait décidé dès le mois de janvier dernier de la fermeture définitive d'une classe. Sans tenir compte de l'avis des parents d'élèves et sans attendre le nombre d'inscrits.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.