Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Une banque d'arbres sur la Ligne à Grande Vitesse Bretagne-pays de la Loire


Article publié par Châteaubriant Actualités http://www.paysdechateaubriant.fr le Lundi 1 Décembre 2008

Le Conseil général de Mayenne s’engage à un aménagement foncier de qualité avec la mise en place d’une banque d’arbres.



L'aubépine de St Mars la Futaie, 1700 ans
L'aubépine de St Mars la Futaie, 1700 ans
Comme tout ouvrage linéaire de grande envergure, le projet de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Bretagne-Pays de la Loire, déclaré d’utilité publique depuis le 26 octobre 2007, crée un effet de coupure important sur l’ensemble du territoire traversé. Pour réparer au mieux ces dommages, les acteurs locaux réunis en commissions intercommunales d’aménagement foncier (CIAF) ont adopté la mise en œuvre d’une procédure d’aménagement foncier agricole et forestier (AFAF : ex-remembrement) en accord avec les principes du développement durable.
Dans le domaine de la protection de l’environnement, le Conseil général de la Mayenne va expérimenter pour la première fois, en accord les CIAF, la mise en œuvre d’une banque d’arbres. Cet outil ayant fait ses preuves dans d’autres départements (Manche, Orne, Vendée…), accompagne l’AFAF en garantissant à chaque propriétaire possédant des haies ou des arbres isolés dans le périmètre d’aménagement foncier, que lui sera restituée en fin d’opération, une quantité équivalente de bois (sur pied ou en argent) à celle qu’il possédait avant échanges parcellaires.
Ce procédé s’attache à conserver les espaces boisés les plus vulnérables à l’arasement, c'est-à-dire ceux dont les parcelles changeront de propriétaires à l’issue de l’opération.
Dans l’intérêt du bon fonctionnement de ce dispositif et ce pendant toute la durée de la procédure, chaque personne souhaitant exploiter du bois dans un des 6 périmètres proposés à l’aménagement foncier, est invitée à remplir un formulaire de demande d’abattage. Sont concernés par ces dispositions les travaux forestiers (abattages, coupes rases, recépage…) et ceux susceptibles de modifier l’état des lieux (semis, plantations…). Quant aux travaux d’entretien (élagage, broyage, passage du lamier, émondage…), ils ne nécessitent pas de demande d’autorisation.
Les formulaires sont disponibles auprès des 28 mairies des communes concernées par le projet :
Ahuillé, Argentré, Ballée, La Bazouge-de-Chémeré, Bazougers, Beaulieu-sur-Oudon, Saint-Jean-sur-Mayenne, Beaumont-Pied-de-Bœuf, Bonchamp-les-Laval, Changé, La Chapelle-Anthenaise, Chémeré-le-Roi, Saint-Germain-le-Fouilloux, La Cropte, Epineux-le-Seguin, Le Genest-Saint-Isle, Saint-Berthevin, Laval, Saint-Cyr-le-Gravelais, Loiron, Louverné, Louvigné, Montjean, Préaux, Ruillé-le-Gravelais, Saint-Denis-du-Maine, Saulges et Soulgé-sur-Ouette.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.