Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Une nouvelle ambition pour le SDIS d’Ille-et-Vilaine


Article publié par alain moreau le Vendredi 4 Juillet 2008



Une nouvelle ambition pour le SDIS d’Ille-et-Vilaine
Le Conseil d’administration du service départemental d’incendie et de secours d’Ille-et-Vilaine (SDIS 35) s’est réuni aujourd’hui. Parmi les points inscrits à l’ordre du jour : désignation du président du conseil d’administration du SDIS 35 et présentation de l’avant-projet stratégique.

Jean-Louis Tourenne, président du conseil d’administration du SDIS 35

Le nouveau conseil d’administration, composé d’élus du Conseil général (14), d’intercommunalités (5) et de communes (3), s’est réuni ce jour. Un bureau a été élu. Le président du Conseil général, Jean-Louis Tourenne, comme la loi l’autorise, a décidé d’exercer la présidence du conseil.

Au cours des derniers mois, dans un contexte parfois difficile et tendu, une relation de confiance s’est établie entre lui, en sa qualité de président « provisoire » du SDIS et les pompiers, professionnels et volontaires. A travers de nombreuses rencontres, formelles mais également parfois informelles, il a pu mesurer les qualités d’engagement, de dévouement et parfois d’abnégation qui les animent mais également le sentiment de mal-être qui a pu les affecter.

Au bout de quelques semaines, il est apparu qu’il fallait vite trouver des pistes de solution face aux problèmes immobiliers et qu’il était fondamental d’élaborer ensemble une feuille de route pour les années à venir.

Des engagements tenus
Jean-Louis Tourenne avait alors pris l’engagement de faire démarrer, au plus tard en juin 2008, les travaux les plus urgents pour une somme d’environ 800 000 euros : c’est chose faite.

Afin d’élaborer un programme stratégique du SDIS pour les six prochaines années, 11 groupes de travail avaient été mis en place. Composés de membres du SDIS et du Conseil général, ces groupes ont travaillé sur différents secteurs d’activité : l’organisation territoriale, la couverture opérationnelle, le temps de travail, la formation, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, le volontariat, la santé et le secours médical, le pilotage et le contrôle de gestion, l’immobilier, la mutualisation SDIS/Département et les finances. Leurs réflexions et propositions nourrissent l’avant-projet de plan stratégique qui a été présenté aux membres du conseil d’administration ce jour.

Une ambition pour le SDIS : être un service public performant

Parce qu’il constitue l’un des principaux services publics de proximité, le SDIS participe à l’équilibre du territoire et garantit à chacun une égalité des chances face aux risques. Il contribue à la qualité de vie des habitants en assurant leur protection, celle de leurs biens, mais aussi celle de l’environnement.

Le SDIS 35 doit être :

-moderne, performant et répondant à l’accroissement et à la diversification des risques
-transparent dans son fonctionnement, affirmant sa dimension sociale et veillant à la maîtrise de ses coûts
-ouvert et ancré dans les territoires

Des atouts fondamentaux

Le SDIS peut compter sur des Sapeurs-Pompiers Professionnels, des Sapeurs-Pompiers Volontaires, des personnels administratifs, techniques et spécialisés, compétents, un maillage territorial dense, un service structuré, des matériels performants, et une école départementale récente.


4 axes déclinés dans l’avant-projet de plan stratégique

L’avant-projet stratégique 2009-2014 s’organise autour de 4 axes déclinés en objectifs stratégiques et en actions.

Les missions : protéger et secourir toujours mieux

L’idée est de développer, au-delà des interventions, la prévention et le conseil à la population. Ainsi, par exemple, seront mises en place des actions de formation dans les écoles, des opérations de sensibilisation auprès du public. Il s’agira également de renforcer la réponse aux risques particuliers comme, par exemple, le risque chimique.

Les hommes et les femmes : donner du sens à l’action et agir ensemble

Il s’agit de remettre l’humain au centre de l’action et du fonctionnement du SDIS et renforcer les solidarités internes. Il s’agit donc d’améliorer les conditions de travail, de renforcer les propositions de formation, de rendre plus transparent le système des rémunérations. Parmi les projets, figure la création d’un comité d’éthique permanent. Une charte des valeurs pourrait être rédigée.

L’établissement : optimiser le service public d’incendie et de secours et maîtriser ses coûts

Ce que demande la population à un service de secours a évolué et des risques nouveaux sont apparus : le SDIS doit s’adapter avec cette même exigence d’efficacité. Il doit également réfléchir à la maîtrise de ses coûts. Parmi les pistes proposées : revoir le maillage du territoire départemental pour éviter les zones blanches et à l’inverse les doublons, définir un plan d’équipement pluriannuel, ou encore réfléchir aux mutualisations possibles entre les services du SDIS et ceux du Conseil général.

Le rayonnement : faire du SDIS un service départemental ouvert et reconnu par tous

La population doit connaître mieux son SDIS et les hommes et les femmes qui le composent. Parmi les propositions : valoriser son action auprès du public, favoriser les partenariats avec les autres institutions ou encore échanger davantage avec les SDIS des départements de Bretagne et du grand-ouest. Il s’agit de créer une sorte de « cordon ombilical » entre le Conseil général et un SDIS dont il est fier. Un logo Conseil général/SDIS pourrait, par exemple, figurer sur les véhicules.

Des orientations qui vont être soumises à une large concertation interne

Débattues une première fois au sein du Conseil d’administration aujourd’hui, ces orientations seront soumises à une large concertation interne.

Un projet stratégique définitif en décembre 2008

Le projet stratégique définitif et la convention pluriannuelle CG-SDIS seront présentés au Conseil d’administration et au Conseil général en décembre 2008.

Parallèlement, 5 comités de pilotage seront mis en place et se substitueront aux 11 groupes de travail ; un par axe avec l'élaboration de fiches d'actions opérationnelles et programmatiques pour traduire concrètement les objectifs stratégiques. Un cinquième comité de pilotage sera dédié spécifiquement au plan immobilier.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.