A la Une

Les consignes pour la livraison de colis

Continuité de service et maintien de l’activité économique : Les consignes pour la livraison de colis.

La nécessité de ralentir l’épidémie du coronavirus conduit le Gouvernement à prendre des décisions drastiques. Ces dernières limitent les interactions sociales des Français. Désormais, ils s’organisent depuis leur domicile. Ils font face à de nouveaux besoins que la livraison à domicile peut satisfaire. Pour leur part, de nombreux commerçants et artisans ont dû fermer leurs boutiques. Ils s’interrogent sur la manière de maintenir leur activité. Et ce afin d’apporter du service à leurs concitoyens.

Un guide de bonnes pratiques

C’est dans ce contexte et aux fins de permettre aux professionnels comme aux Français de recourir à des services de livraison à domicile en toute sérénité face aux enjeux sanitaires que le Gouvernement a travaillé avec les professionnels à la rédaction d’un guide reprenant les consignes pour la livraison de colis. . Ce guide généralise notamment la livraison sans contact. Un dispositif similaire a été mis en place pour la livraison de repas.

Pour les livraisons volumineuses ou qui nécessitent une installation (électroménagers, meubles), les entreprises doivent mettre en place, de la même manière, des protocoles pour maintenir des distances de sécurité entre les personnes présentes sur place au cours de l’intervention. Mais également de prévoir le nettoyage des surfaces touchées au cours de l’intervention.

« La préoccupation impérieuse du Gouvernement est de protéger les Françaises et les Français face à la menace sanitaire. Alors que nos concitoyens respectent des consignes contraignantes pour lutter contre la propagation du virus, il nous faut les accompagner pour limiter l’impact du confinement dans leur vie quotidienne. En parallèle, il est clé pour les entreprises de mettre en place des règles claires et protectrices pour leurs personnels. Nous sommes particulièrement reconnaissant envers toutes celles et tous ceux qui sont pleinement mobilisés pour poursuivre leur activité. Les entreprises doivent veiller à ce que la santé et la sécurité des travailleurs soient assurées et nous prendrons, toutes les mesures nécessaires à la bonne application de ces consignes » déclarent Cédric O, secrétaire d’état, chargé du Numérique et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’état auprès du ministre de l’économie et des finances.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité