BretagneS

Bretagne : Des hélicoptères sanitaires pour la période estivale

Pour la période estivale 2020, les transport héliportés vers les hôpitaux de Rennes et de Saint-Brieuc auront des horaires étendus. L'ARS Bretagne y consacre 472 000 € supplémentaires.

Soins urgents : l’ARS Bretagne renforce la présence des hélicoptères sanitaires pour la période estivale.
L’ARS Bretagne vient de confirmer son soutien financier pour étendre la mobilisation d’hélicoptères sanitaires lors de la saison estivale 2020. Comme en 2019, le centre hospitalier universitaire de Rennes et le centre hospitalier de Saint-Brieuc seront donc équipés pour cet été. Cette année verra des périodes de mise à disposition et des plages horaires d’intervention élargies.

Les hélicoptères sanitaires réduisent les temps de transport et de mobilisation des ressources médicales et soignantes. Ils constituent donc un atout pour des services d’urgence fortement mobilisés durant l’été.

Hélicoptères sanitaires de Rennes et Saint-Brieuc : l’ARS Bretagne mobilise 472 000 euros supplémentaires pour la période estivale

Depuis le 23 mars, dans le cadre de la crise sanitaire Covid 19, l’ARS Bretagne finance la mise à disposition d’un hélicoptère sanitaire au centre hospitalier universitaire de Rennes sur une
amplitude de 14 heures quotidiennes.

Cet hélicoptère reste en action au Centre hospitalier universitaire de Rennes jusqu’au 15 septembre 2020.
Cette période est étendue par rapport à 2019. Elle passe notamment de 7 semaines en 2019 à 12 semaines cette année. La disponibilité quotidienne de l’hélicoptère passe de 12h en 2019 à 14h en 2020.

Au centre hospitalier de Saint-Brieuc, le service des urgences peut compter sur un hélicoptère sanitaire de manière permanente. Le financement national de cet équipement prévoit une
disponibilité de 14h quotidiennes sur 12 mois. L’ARS Bretagne finance l’extension des plages horaires d’intervention de l’hélicoptère du 1er juin au 30 septembre 2020. Cela permettra un
fonctionnement 24h / 24 pendant 4 mois. L’hélico ne tournait que deux mois, en juillet et en août, en 2019.

2019 : des expérimentations très positives

Le recours aux transports héliportés permet de réduire le temps d’accès au patient et son transport vers le service hospitalier le plus adapté, mais aussi de limiter le temps d’intervention des équipes mobiles du SMUR et augmenter ainsi la disponibilité des équipes médicales et soignantes.

Les expérimentations menées en 2019 présentent un bilan satisfaisant et confirment cet intérêt.

Hélicoptère sanitaire du centre hospitalier universitaire de Rennes
Du 15 juillet au 1er septembre, fonctionnement de 9h à 21h : 107 vols, soit 200 heures de temps d’intervention.
Hélicoptère sanitaire du centre hospitalier de Saint-Brieuc
Du 1er Juillet et 31 aout 2019, fonctionnement 24h / 24 : 219 vols (+33 % par rapport à 2018) dont 41 vols nocturnes (19 %).

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page