BretagneSLoire-AtlantiqueNantes

Ouverture d’une classe français/breton à Camille Claudel

Nantes a décidé la création d'une troisième classe français/breton. Après les écoles publiques des Marsauderies et des Batignolles, c'est Camille Claudel qui ouvre un classe en maternelle à la rentrée 2019

La rentrée prochaine va voir l’ouverture d’une classe français/breton à Camille Claudel.

L’école maternelle Camille Claudel, située à Nantes Nord sera la 3ème école publique à ouvrir une classe bilingue français/breton, pour la rentrée 2019.

Nantes est une ville qui a à cœur de faire vivre les multiples cultures qui la façonnent et l’enrichissent. La Ville agit donc en faveur de la langue et de la culture bretonnes. Comme en témoignent notamment le soutien à Diwan, les Nuits bretonnes au Château.  Ou notamment l’installation de plaques bilingues indiquant les noms des rues.

Ouverture d’une classe français/breton à Camille Claudel, la troisième à Nantes

La Ville de Nantes soutient, avec l’Office public de la langue bretonne, un projet d’ouverture d’une classe  à l’école maternelle Camille Claudel auprès du Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN). L’ouverture de cette classe sera donc pour le mois de septembre 2019. Et la continuité de cet enseignement bilingue sera assurée jusqu’à l’élémentaire. Aujourd’hui, 2 autres écoles publiques nantaises disposent d’une classe français/breton à Nantes. Il s’agit des écoles des Marsauderies, et des Batignolles.

De 16h et jusqu’à 18h une permanence ouverte aux familles souhaitant se renseigner sur cette ouverture de classe, dans la cour de l’école maternelle à l’école élémentaire George Sand qui jouxte l’école Camille Claudel, 83 rue des renards, salle de la BCD au premier étage. Ttram ligne 1, arrêt Santos Dumont. Une autre permanence d’information est également prévue le 28 mars prochain de 16h à 18h à la même adresse.

Qu’en est-il de l’enseignement bilingue français/breton en Loire-Atlantique  ?

Comme le rappelle UDB  » L’académie de Nantes scolarise cette année (2018-2019) sept cent cinquante sept élèves dont 411 élèves au sein du réseau immersif Diwan. Les écoles à parité horaire scolarisent 346 élèves : 289 dans le public et 57 dans l’Enseignement catholique. Il faut souligner qu’en dépit des principes édictés dans la loi de refondation de l’école de la république, la Loire-Atlantique ne dispose d’aucune convention similaire à celle signée entre l’État et la Région Bretagne. »… » En 2018, alors que pour la 41ème rentrée consécutive, le réseau des écoles bilingues continue de s’étendre et que l’enseignement bilingue progresse dans le reste de la Bretagne, la Loire-Atlantique reste à la traîne. »

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page