Chanson

Las Mariposas au Petit Théâtre de Pouancé

Las Mariposas au Petit Théâtre de Pouancé, c’est vendredi 25 Septembre 2020, à 20h30. Une soirée conviviale avec grignotage dès 19h30…Et, grand spectacle oblige, Las Mariposas s’offrent une première partie, avec Kristine Maerel dans Femme Déménage, accompagnée de Fanny Bourgeois-Lang à l’accordéon.

Ce sont 27 femmes, 27 voix du Pays de Châteaubriant. Sous la conduite d’une cheffe de chœur, Mélanie Panaget.

Elles se nomment Audrey, Hélène, Catherine, Meryem, Kristine, Tiana, Blandine, Janice, Élodie, Linda, Émilie, Élise, Bénédicte, Pascaline, Stéphanie, Audrey. Certaines sont mères au foyer, éducatrice, comédienne et chanteuse, institutrices, cheffe de chœur ou professeur de musique. D’autres sont infirmière, employée de poste, artiste peintre, animatrice au CIVAM,  professeure dans l’enseignement supérieur,  productrice de rubans de fruits et barres de céréales…

Les Mariposas, un chœur de femmes engagées

Ce groupe de femmes existe depuis 2017. Elles chantent Camille (je ne mâche mes mots),  Jain (Makeba), Jeanne Added, ou Jeanne Cherhal ( Quand c’est non, c’est non)… le choix des chants se fait de manière collective et démocratique. Chacune soumet des titres au vote du groupe, ensuite, les plus plébiscités sont proposés à Mélanie la cheffe de Choeur. Les choristes de Las Mariposas se réunissent chaque lundi soir, pour les répétitions au Conservatoire de Châteaubriant. 

L’origine du nom Las Mariposas fait référence aux trois sœurs Mirabal qui périrent, assassinées en République Dominicaine. Minerva, Patria et Maria Teresa Mirabal se faisaient appeler Mariposas, papillons en espagnol. Derrière ce nom de code, il y a une lutte sans merci contre le dictateur Rafael Trujillo. Cela se passait en 1960.

Aujourd’hui, ce chœur de femmes féministe et engagé, porte à travers le chant des idéaux pour l’égalité, la liberté, le respect des droits, la fin des violences sexistes et sexuelles…

Kristine Maerel sur scène dans Femme Déménage

les-mariposas-au-petit-theatre-de-pouance
©Vladimir Chevalier.

En lever de rideau Femme déménage avec Kristine Maerel.

Un spectacle où Kristine évoque les chansons qui l’enchantent. Des chansons qu’elle a théâtralisées.

 » C’est venu rapidement après le confinement. Au départ, ce sont des intermittents de Nantes qui se creusaient la tête pour trouver une solution à la pénurie de dates, cause covid. Ils ont eu envie de créer un projet qui s’appelle Ouvrir l’horizon. En calquant leur projet sur les paniers AMAP, ils sont allés à la pêche au financement pour proposer des spectacles en mode solo, duo, trio… Et des spectacles qui ne durent pas plus d’une demie-heure. Et qui soient des créations. L’information est passée dans le métier. Résultat :  Le groupe eu le financement pour trouver à chaque intermittent 40 heures de répétitions et assurer cinq date de spectacle.

J’ai tout de suite pensé à un parcours de femme, de l’enfance à la vieillesse. Et en chanson, avec tendresse. »

Kristine Maerel n’est pas une inconnue sur la Pays de Châteaubriant. Compagne de route d’Alexis Chevalier au Théâtre Messidor, elle a usé les planches de la région et d’ailleurs, depuis des années. Ce vendredi soir, elle nous fait partager sa joie et son émotion en chansons.

Elle est accompagnée ce vendredi 25 septembre par Fanny Bourgeois-Lang à l’accordéon.

Las Mariposas au Petit Théâtre de Pouancé
Vendredi 25 septembre 202à, à 20h30-Prix libre.
Grignotage et cocktail sans alcool dès 19h30.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page