ChansonSortir

Le slam revient en soirée à la Charrue

Le slam fait son grand retour. L'été prend fin, l'été indien et l'automne à la porte. Nous voilà de retour pour une seconde année de Slam à la Charrue.

D’abord, c’est toujours le troisième jeudi de chaque mois.  Le Slam à la Charrue revient et la première aura lieu le jeudi 20 septembre 2018. De même pour l’horaire, c’est à peu près à 20h, comme d’habitude.  En premier lieu,  la joute (à partir des mots du public), puis en deuxième lieu le cadavre exquis et bien sûr en terminant par vos propres textes. Tous vos textes quel qu’ils soient, on vous offre même un verre pour votre participation sur scène. A vrai dire, la scène slam est une scène ouverte à tous. Poète Houpa (mais c’est quoi un poète ?). Mais aussi un espace de liberté qu’on vous offre et qu’il faut s’approprier, il n’y en a pas tant que ça. C’est à vous.

La dernière soirée. Quelle soirée ! Quelle belle soirée que cette dernière, celle du 18 juin dernier. A vrai dire, c’était fort. Mais encore c’était riche, émouvant et sensible.  Bravo et merci.

Le Slam à la Charrue, c’est un jeudi par mois

Merci à ceux qui ont su aller faire du bruit dehors, merci surtout à ceux qui ont su offrir un silence attentif d’une telle qualité, plein de bienveillance, de chaleur, de partage.

Merci aux slameurs qui ont su faire entendre le bruit de leur âme. Il y a toujours dans la parole des autres quelque chose de nous et l’entendre, là, sur la scène, c’est un moment extraordinaire.

Enfin, merci à la Charrue qui a permis ces rencontres.

Les sessions ont beaucoup changé, effectivement à chaque fois de nouveaux slameurs/slameuses. Mais encore  un public attentif, souvent différent mais toujours les fidèles. Au fond des poésies très diverses, proches du rap ou d’une poésie plus classique, toujours très personnelles, tranches de vie, billets d’humeur, tribulations du cœur, errements de l’imaginaire… Des styles, des voix, des rythmes, des expériences, des présences…Ce que j’aime dans le slam. Laisser la poésie qui est en soi s’exprimer.

En un mot_mais en un mot on ne peut pas slamer_on aimerait bien garder une trace de tout ça, captation vidéo, livre… Merci aux slameurs d’y penser. Pour ce faire qu’ils/elles envient les textes qu’ils ont slamés afin de les partager avec un public plus large

Le Slam à la Charrue, c’ets ouvert à toutes et tous

Pour terminer, ci-dessous les joutes de la dernière session que je n’avais pas envoyées : Joute 10

Les mots : anomal carys, filature, java, sensible, chemise, perplexe, papaye, chou-fleur, chrysanthème, aventure, sérendipité, enfance, saperlipopette, résiste, paille, photo, pierre

Aujourd’hui je retombe en enfance
Enfance de l’art, art en déviance,
Le monde me laisse perplexe
Et j’ai l’accent circonflexe
Celui qui fait la tête, la fête et même la bête
Mais rien ne m’arrête.
Aujourd’hui je suis sensible
Et quand je passe au crible
Ma vie et toutes ses aventures
Je ne vois qu’une longue filature
Je ne suis que l’ombre de moi-même
Je suis l’anomal carys
Celui auquel rien ne résiste
Et rien ne m’arrête.
Sur la photo jaunie des souvenirs en allés
Je sais que j’ai vécu avec sérendipité,
La paille dans mon œil est une poutre dans ma vie,
Mon cœur est en pierre, ma tête en chou-fleur
Et dans mon mausolée fleuri de chrysanthèmes,
Je reste indifférent et à jamais le même,
Mais rien ne m’arrête !
Saperlipopette,
Il me faut la java et mouiller ma chemise
Afin de sortir de cette mine grise

C.V.

Des mots, toujours des mots…

Les mots : anomal carys, filature, java, sensible, chemise, perplexe, papaye, chou-fleur, chrysanthème, aventure, sérendipité, enfance, saperlipopette, résiste, paille, photo, pierre

Le thème étant la fleur,
On pourrait se retrouver
Poursuivi par un chrysanthème,
Une rose ou autre
L’enfance resurgit.
La peur d’être poursuivi par une hantise
Ou une peur rend sensible
Et me voilà pris en filature
Par un anomal carys.
Saperlipopette, il s’appelle Pierre,
Et sa sérendipité (me trouver sans le vouloir)
Me laisse perplexe.
Je résiste.
Il m’offre une java du tonnerre
En m’arrachant ma chemise
aux motifs chou-fleur et papaye
et me roule dans la paille
Quelle aventure !!
Pitié, pas de photos !

V.

Les mots : anomal carys, filature, java, sensible, chemise, perplexe, papaye, chou-fleur, chrysanthème, aventure, sérendipité, enfance, saperlipopette, résiste, paille, photo, pierre

Il faut que je vous raconte un grand moment de sérendipité,
Déjà pour caser ce mot dès le début et gagner en sérénité…
Saperlipopette, je suis en filature avec un vieux souvenir d’enfance
J’étais ado et sensible à la pose impassible de mon ami Pierre
Que je prenais en photo mangeant de la papaye dans la paille,
Lui était perplexe, aurait préféré du chou-fleur.
Je me disais peu importe tant que l’aventure dure des heures
Dans mon cœur c’est la java
Je pense à des chrysanthèmes mais ça me calme pas
Il rit, enlève sa chemise…
Résiste, résiste…
Et puis non après tout, je découvre que j’ai envie d’être mangé
Et qu’il soit mon anomal carys .

A.B.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page