Châteaubriant

C’Bus à Châteaubriant : Nouveaux horaires

Les horaires et parcours du minibus électrique C'bus à Châteaubriant changent à compter du lundi 24 février 2020

C’Bus à Châteaubriant : Nouveaux horaires. Suite à une expérimentation engagée depuis le 2 septembre 2019, le service de transport collectif C’bus poursuit ses ajustements. La nouvelle formule répondra à 80% des observations exprimées par une trentaine d’habitants, usagers et entrepreneurs.
Le nombre d’Allers-Retours Quotidiens est augmenté. Les temps de correspondance entre les lignes sont réduits (70% inférieurs ou égaux à 10 minutes). Les liaisons entre quartiers sont également améliorées.

C’Bus à Châteaubriant : Nouveaux horaires et quatre lignes

A compter du lundi 24 février 2020, quatre lignes assurent les liaisons entre les quartiers et le centre-ville. La ligne A desservant le quartier la Ville aux Roses et la rue des Anciens Combattants (7 Allers-Retours Quotidiens). Une ligne B desservant le pôle scolaire public Lenoir-Môquet au nord-est, le pôle tertiaire des Vauzelles, l’agence Pôle Emploi, le quartier de Renac, l’école René Guy Cadou, la rue des 27 otages et le foyer restaurant (8 ARQ). La ligne C desservant le quartier de Béré, le pôle de Santé et l’AquaChoisel (7 ARQ). Et enfin une quatrième ligne, la D desservant la zone Horizon – activités économiques et commerciales, avec huit allers-retours chaque jour.
C’Bus poursuit cette deuxième phase d’expérimentation jusqu’au printemps. Une période d’observation et de prise en compte des remarques des usagers afin de poursuivre l’amélioration de ce transport collectif.

Le public peu se renseigner à la maison de la mobilité à la gare à Châteaubriant aux horaires habituels d’ouverture. Du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 14h à 18h30 et le samedi de 9h à 13h.

Pratique :

Le billet de 1,20 € est valable 2 heures. Il est à acheter auprès du conducteur du C’bus.
L’accès est gratuit pour les usagers du tram train. Il est également gratuit pour les enfants âgés de 0 à 3 ans (disposés sur les genoux). Mais également des personnes disposant de revenus inférieurs au SMIC selon conditions (demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA…) sur présentation d’une carte, et les accompagnateurs de personnes handicapées (invalidité supérieure ou égale à 80%).
Tags
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer