Connectez-vous avec nous

Bonjour, que recherchez-vous ?

Châteaubriant

Châteaubriant : Concours Photo

Châteaubriant : Concours Photo cet été. La Ville de Châteaubriant organise un concours-photo gratuit sur le thème « Châteaubriant, ma ville change », du mardi 13 juillet au dimanche 5 septembre 2021. Amateurs ou professionnels, venez photographier les évolutions urbaines de Châteaubriant, et envoyez votre plus beau cliché. Le sujets ne manquent pas. Nous vous en proposons quelques uns.

Depuis que le ramassage des ordures se fait une fois toutes les deux semaines, des habitants des communes voisines apportent leur déchets sur les points collecte de Châteaubriant.

C’est prendre un risque énorme, tant on voit la ville de Châteaubriant se dégrader de jour en jour. La municipalité et la communauté de communes, dirigées par les mêmes personnes ont beau investir à coups de millions de subventions, c’est à dire l’argent du contribuable, rien n’y fait.

Le Fait du Prince

Il n’est pas un endroit de la ville qui a été réfléchi, pensé pour l’utilisateur final. Les directeurs des services techniques défilent, tellement ils sont peu écoutés. Il faut obéir à des ordres assez débiles. Faire et défaire au bon vouloir du Prince.

Circuler à vélo à Châteaubriant est devenu dangereux, mais être piéton n’est guère plus enviable. La législation concernant la circulation sur les trottoirs n’est jamais respectée. Il suffit d’être dans les petits papiers du maire pour étaler sa terrasse. Les autorités françaises ont fixées les dimensions réglementaires suivantes : la largeur minimale des cheminements et des trottoirs doit atteindre 1,40 m. A Châteaubriant, c’est élastique. Alors que des établissements bénéficient de terrasses déportées, ils empiètent également sur le trottoir. La loi oblige un passage libre d’au moins 1,80 m de large pour les piétons. Ceci n’est jamais respecté.

A Châteaubriant, on se fiche des handicapés

Aujourd’hui c’est un sale temps pour les personnes handicapées qui sont très mal accueillies à Châteaubriant. Outre le fait que les contrevenants des places réservées aux handicapés ne sont jamais inquiétés, c’est un vrai parcours du combattant que de circuler en ville lorsque l’on est une personne âgée ou à mobilité réduite.

Place de la Motte, en cœur de Ville de Châteaubriant, devant la pharmacie, une place pour personnes handicapées et un passage protégé. On imagine une personne en fauteuil roulant qui traverse et se retrouve dans un fossé de débris de palis. Quand va-t’on cesser de financer ce genre de débilités ?

Articles similaires

Loire-Atlantique

Aéroport de Nantes Atlantique : les nouvelles mesures ont été annoncées ce lundi 20 septembre 2021. Une piste rallongée de 400 m La DGAC ...

Châteaubriant

Châteaubriant : une liaison douce entre la gare et le lycée d’une part et entre la gare et le pôle intermodal, au sud, d’autre...

Plein les Yeux

Le bousier : photo coup de cœur de l’ONF.  L’Office National des Forêts organisait son concours photo  “Destination Forêt”. A chacune, chacun de ramener...

Hippisme

Une première journée intense pour le Châteaubriant 2021, le concours hippique international, sur le site de Choisel. Une météo favorable pour les cavalières et...

X