ChâteaubriantLoire-Atlantique

Châteaubriant : L’ancienne sous-préfecture reprend vie

Au château de Châteaubriant l'ancienne résidence du sous-préfet devient le lieu d'accueil du public. Elle prend le nom de "Résidence du Duc d'Aumale".

Châteaubriant : L’ancienne sous-préfecture reprend vie. Le dernier sous-préfet qui résidait dans l’enceinte du château est une sous-préfète, Véronique Schaff. Depuis, les sous-préfets se sont succédé. Les services de la sous-préfecture s’installèrent d’abord au Vauzelles, à coté de la Maison de la Justice, ce qui fut à l’origine les vestiaires de l’usine Huard. Puis depuis le 1er avril 2019, la sous-préfecture Châteaubriant-Ancenis partage les locaux avec la DDTM au 22 rue Gabriel Delatour.

Le Département aménage le rez-de-chaussée qui deviendra le lieu d’accueil

Le Département de Loire-Atlantique, propriétaire du château engage actuellement des travaux dans les locaux de l’ancienne sous-préfecture. Dans cette première phase, c’est l’aménagement du rez-de-chaussée qui deviendra le lieu d’accueil. Le visiteur accédera à une petite boutique et un espace de  présentation du site.  Ce lieu est un véritable point névralgique entre les deux portes, de la ville coté ouest et des champs coté sud. Les jardins seront également progressivement aménagés.

La superficie de cet espace est de 194 m². On y verra un hall d’entrée, un espace avec banque d’accueil, un espace boutique, et un autre d’interprétation. On y trouvera également un espace de petite restauration, un bureau, et des sanitaires.

chateaubriant-lancienne-sous-prefecture-reprend-vie-

Les entreprises exécutent un travail remarquable de restauration. La porte d’entrée, c’est le travail de Lefevre, entreprise spécialisée dans la rénovation de bâtiment classés, tout en pierre de taille.

Cela a nécessité deux semaine de taille en atelier et trois semaines de pose sur site. On y remarquera la finesse des chapiteaux que surplombe une corniche à dentures.

Calendrier de chantier compte tenu de la période de confinement :

Le 17 mars 2020 le chantier s’interrompait. Il reprenait le 11 mai. Compte tenu des mesures sanitaires, le planning limite au maximum la coactivité des entreprises sur le site. Seules trois corps de métier au maximum travaillent en même temps.

A ce jour, il faut laisser le chantier se poursuivre après cette période d’arrêt et de poursuite dans des conditions très nouvelles. Il convient également de gérer les derniers détails techniques.

Début juillet, un point précis sera fait par l’équipe dans la perspective d’un ouverture pour les Journées du patrimoine les 19 et 20 septembre prochains.

Pour la programmation estivale au château (visites guidées, spectacles de cirque seront au programme), elle sera dévoilée début de semaine prochaine.

La résidence du Duc d’Aumale

L’édifice qui accueillera le public du château de Châteaubriant portera le nom du Duc d’Aumale.  Pour l’histoire, le bâtiment est un ancien hôtel particulier, construit entre 1807 et 1822 par le maire de Châteaubriant, Martin Connesson. En 1845, le duc d’Aumale achète le château, ce dernier loge dans ce bâtiment.

En 1853, le château passe aux mains du Département et l’édifice devient le logement du sous-préfet. Les bureaux de la sous-préfecture sont agrandis en 1948. Les services sous-préfectoraux hors du château déménagent en 2012 pour rejoindre les Vauzelles.

La voie qui borde le château au nord, le long de la rivière, la Torche, se nomme Rue du Duc d’Aumale.

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page