Châteaubriant : Les gendarmes contrôlent le couvre-feu

Par Alain Moreau, le dimanche 31 janvier 2021 — Bruno Perrochaud, Couvre-Feu, Pierre Chauleur — 2 minutes de lecture
chateaubriant-les-gendarmes-controlent-le-couvre-feu

Châteaubriant : Les gendarmes contrôlent le couvre-feu. Une opération de contrôle se déroulait ce samedi sous la conduite de M. Chauleur, sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis.

Suite aux décisions gouvernementales d’un couvre-feu à partir de 18 h, les forces de l’ordre renforcent les contrôles. C’était le cas à Châteaubriant, devant le château, place Charles de Gaulle, ce samedi 30 janvier, à partir de 19h. La gendarmerie déployait neuf personnels, sous la conduite de M.Bruno Perrochaud, capitaine de la brigade de Châteaubriant. La police municipale de Châteaubriant assistait également au contrôle.

Le sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis, M.Pierre Chauleur était présent ce samedi soir, devant le château. Il rappelait  les raisons de ce contrôle :

«Nous sommes là pour vérifier que le couvre-feu à 18 h est bien respecté. C’est une mesure qui est très importante. Voir aussi que les jauges dans les grandes et moyennes surfaces sont respectées. Nous sommes allés à 17 h avec le capitaine de Gendarmerie sur deux grandes surfaces castelbriantaises. Et puis aussi, et cela nous concerne moins à Châteaubriant, l’arrivée d’étrangers, d’Européens. Pour les étrangers cet interdit souffre de motifs impératifs.  Et pour les Européens, on demande un test PCR négatif de moins de 72 h.»

Le sous-préfet revenait sur les chiffres de la Covid-19 en Loire-Atlantique et sur le Nord du département. Graphiques à l’appui :

«Les chiffres sont mauvais sur le secteur de Châteaubriant. Ils repartent à la hausse. Ils sont les plus importants du département.» Les chiffres de l’ARS Pays de la Loire en date du vendredi 30 janvier 2021.

L’instruction du ministre est du Préfet est que nous allions sur le terrain

Le Préfet Didier Martin, ainsi que le Sous-Préfet de Saint-Nazaire étaient présents sur des contrôles similaires à celui de Châteaubriant.

Pour le capitaine Bruno Perrochaud : «Nous contrôlons ici, maintenant, à Châteaubriant. Tout de suite nous serons dans de plus petites communes. Nous tournons sans relâche. On peut dire que dans l’ensemble les gens du Pays de Châteaubriant respectent bien le couvre-feu. Les infractions sont à la marge.»