Châteaubriant

Châteaubriant : Un 8 mai dans le confinement

Châteaubriant : Un 8 mai dans le confinement et une ambiance particulière ce vendredi matin.

Pour le 75e anniversaire de la Libération de l’emprise nazie sur le peuple français, Châteaubriant s’est souvenu. Confinement oblige, moins d’une dizaine de personnes pour se souvenir, ce vendredi, à 11h, au Monument aux morts. Le Sous-Préfet, le maire de Châteaubriant étaient présents. Et les représentants des anciens combattants, Lucien Garda, président du groupement des associations d’anciens combattants et patriotiques de Châteaubriant. Ainsi que Robert Garel, responsable des porte-drapeaux, Louis Prime, administrateur de l’Union nationale des combattants (UNC), Julien Tennerel. Dans le public clairsemé, des représentants des syndicats et Marcel Franck, qui arriva à Châteaubriant à la libération.

Le sous-préfet de Châteaubriant-Ancenis, Pierre Chauleur, a déposé une gerbe au pied du monument aux morts.

Il a lu les mots du Président de la République, Emmanuel Macron :

 » Ce 8 mai ne ressemble pas à un 8 mai.

Il n’a pas le goût d’un jour de fête.

Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous rassembler en nombre devant les monuments de nos villes, sur les places de nos villages, pour nous souvenir ensemble de notre histoire.

Malgré tout, la Nation se retrouve par la pensée et les mille liens que notre mémoire commune tisse entre chacun de nous. Cette étoffe des peuples, que nous agitons en ce jour dans un hommage silencieux. C’est dans l’intimité de nos foyers, en pavoisant nos balcons et nos fenêtres, que nous convoquons cette année le souvenir glorieux de ceux qui ont risqué leur vie pour vaincre le fléau du nazisme et reconquérir notre liberté. 

C’était il y a 75 ans…

Le 8 mai, la capitulation de l’Allemagne nazie

Le 8 mai peu avant minuit, le Generalfeldmarschall Keitel signe la seconde capitulation allemande  à Karlshorst, en banlieue sud-est de Berlin. Dans une villa qui abrite aujourd’hui le musée germano-russe. Les représentants de l’URSS, de la Grande-Bretagne, de la France et des États-Unis arrivent peu avant minuit. Après l’ouverture de la cérémonie par le maréchal Joukov, les représentants du Haut Commandement allemand, emmenés par le Generalfeldmarschall Keitel, signent l’acte de capitulation. Celui-ci entre en vigueur le 8 mai à 23 h 1, heure d’Europe centrale, soit le 9 mai à 1 h 1 à l’heure de Moscou. Ceci explique pourquoi la victoire est célébrée le 9 mai, au lieu du 8, dans les pays de l’ex-URSS, notamment en Russie.

Joseph Tennerel, porte-drapeau

chateaubriant-un-8-mai-dans-le-confinement

Joseph Tennerel, aura 85 ans en décembre prochain. Il est Président des médaillés militaires. Ce vendredi matin, il était seul porte-drapeau présent. Il est fidèle à chaque fois que l’on se souvient.  »  Je suis rendu à ma 805è présence, toutes commémorations confondues. »

Tags
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité