Compteurs Linky : l’inquiétude des maires

« Les maires sont en difficulté, faute d’information, et peinent à apporter des réponses satisfaisantes aux habitants…Il apparaît nécessaire que l’État communique ainsi largement sur les compteurs et les détails du projet Linky et assume officiellement son déploiement localement »

Les maires se sentent bien démunis face aux interrogations de leurs concitoyens lors de réunions publiques. La plupart des questions des populations portent sur les dangers électromagnétiques qui émaneraient de ces nouveaux compteurs. Les données transmises garantissent-elles le respect de la vie privée ? Ces données vont-elles être cédées ?

Aujourd’hui, quatre mois après le début du remplacement du bon vieux compteur bleu, une soixantaine de communes ont pris un arrêté refusant le remplacement sur leurs territoires. ( arrêtés jugés  » risqués » légalement d’après une récente étude juridique de la FNCCR).

Dans le nord du département de Loire-Atlantique où le déploiement a démarré, la commune de Villepôt a pris un arrêté à l’unanimité, interdisant le nouveau compteur Linky  lors du conseil municipal en date du 10 février 2016. En Loire-Atlantique, la commune de Varades à pris un arrêté similaire.

En savoir plus

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisagez de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité