Châteaubriant

Le Musée de la Résistance de Châteaubriant

L’entrée et les animations sont gratuites pour tous les samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019.

Les 21 et 22 septembre 2019, le Musée de la Résistance de Châteaubriant participe à la 36e édition des Journées Européennes du Patrimoine, organisée par le Ministère de la Culture.

A cette occasion, le musée est ouvert le samedi et le dimanche de 14h à 18h. L’entrée et les animations sont gratuites pour tous.

Au programme du week-end :

· Visite libre de la Carrière des Fusillés

Dans cette carrière,  les nazis fusillèrent 27 hommes le 22 octobre 1941 en représailles à l’exécution du Lieutenant-colonel allemand Karl Hotz à Nantes. Le même jour, 21 autres otages sont fusillés parmi la liste des 50 noms. Aujourd’hui la Carrière des Fusillés rend hommage à ces martyrs de la première heure. La sculpture d’Antoine Rohal, qui surplombe le site historique, exprime la solidarité et le courage de « Ceux de Châteaubriant ». Elle est inscrite au titre des Monuments Historiques. Son piédestal intègre 185 alvéoles contenant de la terre récoltée des lieux de Résistance et de Déportation de France et d’Europe. Le parcours mémoriel est complété par une série de 27 stèles. Les portraits de ces hommes morts pour la France.

· Visite libre du Musée de la Résistance

Le musée raconte leur histoire, depuis son ouverture en octobre 2001. Il remplace l’ancienne ferme à l’entrée du site, dit de La Sablière. Il présente une importante collection. Elle est enrichie en permanence par de nombreux dons. Ce sont près de 500 pièces parmi lesquels des documents d’archives. Ainsi le visiteur a sous les yeux lettres, photographies, affiches, articles de presse. Également des objets : vêtements, armes, parachute, poste-radio, vélo. Sur deux niveaux et à travers trois espaces d’expositions, le musée emmène la public à la découverte de la Résistance en France pendant la Seconde Guerre mondiale.

· Visite libre de l’exposition temporaire

L’exposition temporaire « Répressions et déportations en France et en Europe 1939-1945 ». Le sujet est issu du Concours national de la Résistance et de la Déportation, au Musée de la Résistance de Châteaubriant jusqu’au 11 octobre 2019.

Dans l’Europe occupée par l’Allemagne nazie, des parcours de femmes et d’hommes résistants et déportés de Loire-Inférieure. Ils et sont jugé(e)s ou non, transporté(e)s lors de convois pour l’Est. Cheminots et mineurs du Nord côtoient des déportés restés méconnus, ou devenus célèbres. Tout comme des étrangers réprimés et des maquisards de l’Ouest de la France.

Les visites guidées thématiques du Musée de la Résistance de Châteaubriant

Cette édition 2019 se déroule autour du thème « Arts et divertissements ».

Pour la première fois, le musée propose des visites guidées flash suivant le thème de l’édition. Si au premier abord la thématique semble bien loin de nous concerner : détrompez-vous !

1) La vie quotidienne au camp de Choisel à Châteaubriant

Le camp de Choisel devient tristement célèbre à l’automne 1941. A cette date, les forces allemandes viennent chercher des otages qu’ils fusilleront. Malgré l’enfermement et cette politique des otages, les prisonniers continuent de vivre. Ils organisent des événements sportifs et culturels à l’intérieur du camp pour garder le moral. Ils sont et restent des hommes dignes.

Départs : à 14h30 et 16h30 – durée 20 min

2) Les commémorations à la Carrière des Fusillés

Tous les ans, depuis octobre 1944, la Carrière des Fusillés reçoit d’importantes commémorations populaires en hommage au sacrifice de ces hommes morts pour la France. L’Amicale Châteaubriant-Voves-Rouillé-Aincourt, voit le jour à la Libération par les familles des fusillés et les anciens internés. C’est une œuvre à la valorisation et à la transmission de ce patrimoine d’intérêt national notamment durant ce temps fort.

Départs : à 15h30 et 17h30 – durée 20 min

Tags
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer