Connectez-vous avec nous

Châteaubriant

Les drôles de relations d’Alain Hunault

Alain Hunault est au pouvoir à Châteaubriant depuis plus de 20 ans. Maire de Châteaubriant et président de la communauté de communes du Castelbriantais. Petit florilège de deux décennies de pouvoir.

Publié sur

sur

L1080665

Les drôles de relations d’Alain Hunault. Le maire de Châteaubriant est élu depuis plus de 20 ans. Accroché au pouvoir depuis plus de deux décennies, Alain Hunault a reçu des politiques dont le comportement est très éloigné des règles de la démocratie et de la probité.

Claude Guéant derrière les barreaux depuis le lundi matin 13 décembre 2021. L’ancien ministre de l’Intérieur était condamné à deux ans d’emprisonnement, dont un an ferme. Il bénéficiait d’un aménagement de peine qu’il purgeait en liberté conditionnelle. Il aurait payé jeudi 292 000€ pour solder une dette due au Trésor public, à la suite d’une condamnation de 2017 .

Ce n’est vraiment pas de pot. Alain Hunault a des relations qui sentent le souffre. Après François Fillon, reçu à plusieurs reprises, c’est au tour de l’ancien ministre de l’Intérieur de perdre de sa superbe. Le « Cardinal », locataire de la place Beauvau met de la mauvaise volonté à payer ses amendes. Le juge a ordonné son emprisonnement à la prison de la Santé, au quartier des personnes vulnérables. En avril 2011, à l’invitation d’Alain Hunault, Claude Guéant fit le chemin de Châteaubriant.

Le frères Hunault ont toujours aimé pavaner à l’inauguration de la Foire de Béré. C’est François Fillon qui est à leurs cotés en 2001 sur la champ de foire. Alain Hunault ne tâte pas le cul de vaches. Et il ne trinque pas non plus. Il n’a pas la consistance d’un Jacques Chirac au Salon de l’Agriculture. Et au concours de serrage de poignées de mains, le maire de Châteaubriant n’est pas champion non plus. Mais paraitre auprès du jeune loup Fillon, il ne laisserait sa place à personne.

Paraître auprès des puissants

Le 29 juin 2020, François Fillon jugé coupable et condamné à cinq ans de prison, dont deux ferme. Il écope de 375 000 euros d’amende et une peine d’inéligibilité de dix ans, pour des emplois fictifs.

Interrogé sur la venue de François Fillon, Premier Ministre le 23 janvier 2009 à la Communauté de Communes de Châteaubriant, Alain Hunault se fend de :
« C’est le résultat d’une double invitation, la mienne et celle du député de la circonscription.(_ Son frère jumeau Michel Hunault_ NDLR). Cette visite honore tout le Pays. »

S’en était suivi un meeting électoral Halle de Béré. Le tout payé par le contribuable.

On se souvient également de la venue d’Hervé Gaymard au congrès des maires du secteur de Châteaubriant, 10 novembre 2003. Le ministre de l’Agriculture de ‘époque était venu soutenir Jacques Lemaître qui aux cantonales. Hervé Gaymard, son épouse Clara et leurs huit enfants logeaient dans un duplex privé de 600 m2 près de l’avenue Montaigne. L’État réglait un loyer mensuel de 14 400 € par mois. La presse fit son travail et révéla que le ministre, assujetti à l’ISF était déjà propriétaire de plusieurs biens. Le 25 février 2005, Hervé Gaymard démissionnera de son poste de ministre de l’Économie.  Il est resté à son poste 2 mois et 27 jours.

Mercredi 19 septembre 2007, Nicolas Sarkozy était venu en personne à la carrière de Fusillés. Visite prévue le 12 dans un premier temps, puis décalée au 20, puis au 19. Grande débauche de moyens, un hélicoptère qui il atterrit sur le terrain de football de Soudan. Pas de chance, malgré les efforts de communication et le rabattage des élus locaux, l’AFP note une assistance entre 500 et 600 personnes.