Châteaubriant

Nouvel appel à manifester jeudi 9 janvier à Châteaubriant

La trève des confiseurs est passée et chacun se remet au travail et aux luttes sociales. Un appel des syndicats pour une nouvelle journée d'action

Nouvel appel à manifester jeudi 9 janvier à Châteaubriant. Après les deux journées d’action les 5 et 17 décembre dernier, qui ont rassemblé 600 et 450 personnes, l’intersyndicale remet le couvert contre la réforme des retraites. Une nouvelle manifestation a lieu le jeudi 9 janvier 2019 partout sur le territoire.

Dans un communiqué les syndicats déclarent :

 » Après 2 ans de discussions et plus de 25 rencontres avec les organisations syndicales, le gouvernement n’aura pas changé une virgule à son projet de destruction de notre système de retraite. Face à cette surdité et ce mépris du mécontentement qui s’exprime par la grève et dans la rue depuis le 5 décembre, une seule solution : amplifier la mobilisation, généraliser la grève ! »

La CGT insiste sur ses propositions :

« Nous faisons des propositions contrairement à ce que dit le gouvernement :
Un départ à 60 ans à taux plein avec un revenu de remplacement à 75% du revenu net d’activité (calcul sur les 10 meilleures années ou les 6 derniers mois) et au minimum le Smic à 1 800 euros. Chacun doit pouvoir vivre dignement de son travail, y compris à la retraite, c’est vrai pour tous, salariés comme agriculteurs. Comptabiliser les années d’études pour les jeunes.

Une prise en compte de la précarité. Une prise en compte des pénibilités des métiers (travail de nuit, postures pénibles, exposition à des agents chimiques, etc.) pour tous et toutes et extension des dispositifs de départ anticipé existants . »

Indexer les pensions sur les salaires et non sur les prix.

« Garantir immédiatement l’égalité salariale entre les femmes et les hommes rapporterait 6,5 milliards d’euros en plus pour la sécurité sociale. Cette mesure est entre les mains du gouvernement qui a toute latitude pour contraindre le patronat. Augmenter le taux de cotisation de 0,2 à 0,4 point, par an, permettrait de garantir la pérennité du système. Cela représente un effort de 1,60 euros par mois pour les travailleurs et de 2,40 euros pour les employeurs. Mettre fin aux cadeaux faits aux employeurs en cessant les exonérations de cotisations sociales patronales. Soit 66 milliards d’euros de plus pour la sécurité sociale. Créer une contribution sociale sur les revenus financiers distribués par les entreprises, à un taux équivalent aux cotisations employeurs sur les salaires. »

« Cette contribution pourrait rapporter 30 milliards d’euros. Lutter véritablement contre l’évasion fiscale et sociale estimée entre 60 et 80 milliards d’euros chaque année rapporterait plusieurs milliards d’euros.  Mettre en place une politique résolument tournée vers l’emploi, notamment en diminuant le temps de travail pour que chacune et chacun ait un emploi correctement rémunéré, ce qui créerait de nouvelles recettes pour la sécurité sociale. »

Nouvel appel à manifester jeudi 9 janvier à Châteaubriant. Le jeudi 9 janvier 2020, les syndicats appellent au rassemblement pour  une réforme des retraites juste et solidaire.

Nantes, à 10 h 30, Miroir d’eau.
Saint-Nazaire, à 10 h, Place de l’hôtel de ville.
Ancenis, à 10 h 30, Pont d’Ancenis.
Châteaubriant, à 11 h, Hôtel de ville.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer