Quatre milliards pour STX

Par @actu44, le samedi 6 avril 2019 — 3 minutes de lecture

Pour St-Nazaire et la Loire-Atlantique, c’est une visibilité jusqu’en 2026. L’embauche de 1800 à 3500 personnes, à laquelle il convient d’ajouter les emplois induits. Les contrats à durée déterminée vont se transformer en CDI. De quoi faire des projets. Les chantiers de Saint-Nazaire ont du pain sur la planche.  Ce sont 37 millions d’heures de travail. En tenant compte des précédentes commandes du plus grand paquebot du monde, l’Harmony of the Seas livré à l’américain Royal Carribean le 12 mai prochain, STX  doit fournir 10 navires avant 2020. Avec cette nouvelle commande, ce sont douze navires pour l’armateur MSC.

Vidéo© Présidence de la République – Dorothée Adam

Pour Philippe Grosvalet, président du conseil départemental :

 » Je me réjouis de cette annonce, c’est une excellente nouvelle pour le développement économique de notre territoire, pour son attractivité, et cela représente une réelle opportunité en termes d’emploi local. Cette commande garantit en effet du travail jusqu’en 2029 à des milliers de personnes, employés par STX et ses sous-traitants.

Pour accompagner ces grands projets navals, pour favoriser l’emploi local du bassin nazairien et dynamiser les secteurs qui recruteront des forces vives ces prochaines années il est nécessaire de constituer dès à présent des passerelles entre les habitants et les entreprises locales.

La Loire-Atlantique offre des atouts majeurs à faire valoir dans une économie de plus en plus concurrentielle et exigeante, et, grâce à l’engagement des secteurs privés et publics, nous pourrons compter sur un tissu industriel ouvert et dynamique. « 

Pour André Trillard, Sénateur de Loire-Atlantique, secrétaire de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, se félicite de la commande de quatre gigantesques paquebots auprès des chantiers STX de Saint-Nazaire pour un montant de 4 milliards d’euros.

 » C’est une très bonne nouvelle pour l’emploi en Loire Atlantique et pour   l’entreprise reconnue pour son savoir-faire de paquebots d’exception. Je suis heureux pour notre industrie et j’espère aussi avoir bientôt de bonnes nouvelles dans l’agriculture. »

Pour Bruno Retailleau, président de la région des Pays de la Loire :

« Ce contrat d’exception qui intervient après la récente commande par le Groupe MSC Croisières de quatre navires de la gamme « Meraviglia » assurera aux chantiers STX et à ses sous-traitants un plan de charge jusqu’en 2026 ainsi que 37 millions d’heures de travail soit l’équivalent de 3 000 emplois à temps plein.

Ce succès est également une illustration supplémentaire du savoir-faire, et des compétences technologiques des entreprises de notre filière navale qui réaliseront, avec cette commande, des navires de croisière d’une dimension exceptionnelle, innovants et plus économes en énergie. »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.