Châteaubriant

Ségolène Royal subventionne le Pays de Châteaubriant

La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Ségolène Royal lançait en septembre 2014 un appel à projets. Il s’agit de mobiliser 200 « territoires à énergie positive pour la croissance verte ».
Au total, ce sont 212 projets. Les Pays de la Loire comptent 16 lauréats avec des profils variés sur l’ensemble des départements. Le Pays de Châteaubriant présentait un dossier. Il est retenu.

Un territoire à énergie positive est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. La collectivité doit réduire les besoins en énergie de ses habitants. Autant des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs.

Ségolène Royal subventionne le Pays de Châteaubriant

Engager 200 territoires volontaires dans une démarche au service du nouveau modèle énergétique et écologique français.

Les candidats définissent un programme d’actions dans plusieurs domaines. Économies d’énergie, diminution des émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Et également substitution d’énergies fossiles par des énergies renouvelables. Ces actions concernent le bâtiment, le transport, la gestion économe des ressources et des déchets. Mais aussi le développement des énergies renouvelables issues du territoire, la participation citoyenne.

Les lauréats se répartissent en trois familles :

• Les « territoires à énergie positive pour la croissance verte » identifient des actions opérationnelles dans plusieurs domaines de la transition énergétique et écologique. Mobilité, bâtiment, agriculture, alimentation, et énergie…

Les collectivités lauréates reçoivent une aide financière de 500 000€. Cette aide est abondée jusqu’à 2 millions d’euros en fonction des projets. Et de leur contribution aux objectifs dans le projet de loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Ces subventions accélèreront la réalisation des projets qui baisseront la consommation d’énergie sur le territoire, et verront la production d’énergie renouvelable.

• Les « territoires à énergie positive en devenir » posent les bases d’une programmation à plus long terme sur une série d’actions dans les mêmes domaines.

Ces collectivités bénéficieront d’un soutien technique et financier de l’État (DREAL, DDT, ADEME.)

• Les « contrats locaux de transition énergétique » visent un projet ciblé qui contribue à la transition énergétique. Cela peut être un équipement, une rénovation, ou un service de mobilité. Ces collectivités seront accompagnées par les services de l’État pour concrétiser leur projet.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer