Châteaubriant

Un nouvel accueil au château de Châteaubriant

Le site départemental du château de Châteaubriant inaugure son nouvel accueil pour les Journées du Patrimoine.

Un nouvel accueil au château de Châteaubriant était inauguré ce vendredi matin, 18 septembre 2020, à la veille des Journées du Patrimoine.

Philippe Grosvalet, président du Département, Catherine Touchefeu, vice-présidente culture et patrimoine, et Bernard Douaud, conseiller départemental écoutaient attentivement Lionel Roche, ingénieur du Patrimoine, présenter le devenir du château.

Pierre Chauleur, Sous-Préfet de Châtaubriant-Ancenis, découvrait ce qui fut la résidence de ses prédécesseurs (es). Jusqu’en 2015, ce qui est aujourd’hui le nouvel accueil du château a vu passer nombre de sous-préfètes et sous-préfets. Véronique Schaaf fut la dernière a y avoir habitée.

En décembre 2016, l’ancienne demeure sous-préfectorale, bâtiment du XIXe siècle habitée, était restituée au Département. Désormais, au rez-de-chaussée de ce bâtiment, c’est le nouvel espace d’accueil du château. Un lieu chaleureux, accessible à tous. Il offre aux visiteurs une véritable porte d’entrée dans l’histoire de ce château grâce à un espace d’interprétation.

Depuis 15 ans, le Département initie un travail de restauration du château

Ce site patrimonial d’envergure est propriété du Département de Loire-Atlantique. Il n’appartient pas à la mairie de Châteaubriant, comme celle-ci le laisse souvent entendre.

Successivement forteresse médiévale, résidence de prestige à la Renaissance, cité administrative dès 1853 et, aujourd’hui, lieu culturel et patrimonial, le château de Châteaubriant raconte dix siècles d’histoire.

Le Département a voté en juin 2020 une enveloppe de 24,5M€ pour engager des travaux majeurs de restauration et de mise en valeur de l’ensemble du site. Ce qui porte à 37, 5 M€ la contribution du Département pour Châteaubriant et le site des Folies-Siffait.

Lionel Roche du cabinet Maitres de Rêves a pris le temps d’expliquer les travaux, sur les années à venir. Philippe Grosvalet rappelait d’ailleurs l’engagement du Département près des entreprises. Un chantier aussi conséquent, qui emploie différents corps de métier assure une visibilité à court et moyen terme. C’est tout bon pour l’emploi.

Démarrage des études en 2021 suivi d’un chantier d’envergure qui devrait durer plus de six ans, conçu en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire. Ce projet est nécessaire à la préservation du patrimoine et la sécurité du public. Il contribuera de surcroît à la relance économique des entreprises du bâtiment et de la restauration.

Un nouvel accueil au château de Châteaubriant à visiter ce week-end, lors des Journées du Patrimoine.

En 1844, Henri d’Orléans (1822-1897), duc D’Aumale et fils du roi Louis-Philippe, acquiert le château de Châteaubriant. Il aménage cette « maison » et initie un vaste chantier de restauration du site. Ce projet est abandonné en 1848 avec la chute de la monarchie. En 1853, le Département achète le château. Il y implante une cité administrative active jusqu’à la fin du XXe siècle. La maison du duc d’Aumale accueille alors la résidence du sous-préfet.

Plus de visibilité, d’accessibilité, de confort

Cet aménagement améliore la visibilité de l’accueil-boutique. Les flux d’entrées et de sorties des visiteurs se gèrent plus aisément.

En entrant, on y trouve un espace d’accueil, un espace boutique, un espace salon de thé, convivialité, un espace d’interprétation, des toilettes PMR, un bureau pour l’agent d’accueil, un local technique sur une superficie totale de 164 m2. Mobiliers, aménagements, panneaux informatifs, signalétique, décoration, tout a été conçu pour être lisible et accueillant dans un style lié aux codes graphiques du château.

Les travaux se réalisent entre fin septembre 2019 et début septembre 2020, avec une période d’interruption entre mars et mai liée au COVID. Le chantier était réorganisé cet été pour éviter la coactivité des entreprises. Le coût total de l’opération est de 738 000 € TTC pour le bâti et de 92 000 € TTC pour la scénographie et le multimédia financés en intégralité par le Département.

Les intervenants sur le chantier

Conception réalisation scénographie : Christophe Berte -BORN -Mesh Nathalie Fonteneau.
Multimédia : Opixido
Maîtrise d’œuvre : Pierluigi Pericolo Architecture
Bureau d’étude structure : E.S.C.A –
Bureau d’études fluides : HAYS Ingénierie
Contrôle technique : DEKRA
Coordination Sécurité Protection de Santé : SOCOTEC
Diagnostics amiante et plomb avant travaux : VERITAS / OCCAMIANTE

Entreprises de travaux :
LEFEVRE SAS (Maçonnerie-PT)
BOUESNARD (Menuiserie)
ACORUS (Plâtrerie)
SAS RENAISSANCE (Peinture)

ENGIE COFELY (Chaufferie)
ENGIE AXIMA (Plomberie)
EL2D (Électricité)
ID VERDE (Espaces verts)

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page