Connectez-vous avec nous

Cultures

L’Inrap recrute 200 archéologues en 2022-2023

Publié il y a

le

linrap-recrute-200-archeologues-en-2022-2023
© AntePostQuem, Inrap

L’Inrap recrute 200 archéologues en 2022-2023. L’Institut national de recherches archéologiques préventives sera confronté, d’ici à 2030, à un enjeu majeur de renouvellement des générations et des compétences de ses 1.700 archéologues. L’Inrap est intervenu à Châteaubriant ces dernières années. On se souvient d’un diagnostique de fouilles, mené par Jocelyn Martineau, précédant les travaux de la place de la Motte. Les archéologues travaillaient également au château de Châteaubriant.

En effet, si, à ce jour, les départs en retraite de ses personnels restent proportionnellement assez faibles (15 à 25 par an pour 2.200 agents), 600 à 800 d’entre eux sont susceptibles de faire valoir leurs droits à retraite entre 2024 et 2030.

Fragments de carreaux de sol en terre cuite décorés de couleur jaune ou verte et mis au jour lors de la fouille du château de Clisson (Loire-Atlantique), 2016.© Caroline Chauveau, Inrap

90% de recrutements en CDI

Fort de son redressement économique depuis 5 ans, l’Inrap prépare dès maintenant ce renouvellement. L’Inrap veut renforcer encore sa dimension scientifique reconnue au plan national mais aussi européen.

Un premier plan de recrutements pérennes en 2020-2021 permettait l’arrivée effective de 91 archéologues en CDI. L’Institut déploie la seconde tranche de son dispositif de renouvellement des compétences. Il lance un plan de recrutements de 200 archéologues en contrats à durée indéterminée sur la période 2022 – 2023.

Ce plan de recrutements comprendra des emplois de responsables d’opérations archéologiques, d’archéologues spécialistes mais aussi de techniciens d’opérations répartis sur l’ensemble du territoire national, métropolitain et ultramarin, dans ses 8 directions régionales, ses 40 centres de recherches et au sein de sa direction scientifique.

Sa déclinaison s’appuiera sur le dialogue social engagé dans chacune de ses directions régionales et qui va se poursuivre au plan national durant ce printemps 2022.

L’Inrap, établissement public

L’Institut national de recherches archéologiques préventives est un établissement public placé sous la tutelle des ministères de la Culture et de la Recherche. Il assure la détection et l’étude du patrimoine archéologique en amont des travaux d’aménagement du territoire. L’Institut réalise chaque année quelque 1800 diagnostics archéologiques. L’Inrap effectue plus de 200 fouilles pour le compte des aménageurs privés et publics. L’Inrap intervient en France métropolitaine et en outre-mer.

Ses missions s’étendent à l’analyse et à l’interprétation scientifiques des données de fouille. Mais également, l’Inrap diffuse de la connaissance archéologique. Ses 2 200 agents, sont dans 8 directions régionales et interrégionales, 42 centres de recherche et un siège à Paris.  L’Inrap est le plus grand opérateur de recherche archéologique européen.