Départementales 2021

« Nous ne donnerons pas de consigne de vote pour le second tour »

« Nous ne donnerons pas de consigne de vote pour le second tour», c’est par ces mots que se conclut le communiqué de presse de la Liste de la Majorité présidentielle sur le canton de  Châteaubriant. François-Xavier Le Hécho et Sylvie Carcreff et leur remplaçants, Dominique Jeannier et Fanch Fabiano-Roméas signent ce communiqué :

« Le premier tour des élections départementales s’est achevé dans un contexte que nous savions particulier. Tout au long de cette campagne éclair, nous avons tout tenté pour convaincre et inciter, sur le terrain, les habitants du canton de Châteaubriant à s’exprimer en usant de leur droit de vote. Nous remercions sincèrement les électeurs qui se sont déplacés dimanche et qui ont voté pour nous, ainsi que les personnes mobilisées pour la bonne tenue du scrutin et particulièrement les agents municipaux.

L’abstention de près de 70% reste malheureusement la grande gagnante de ce scrutin.

Personne ne peut se targuer d’avoir réussi cette élection et encore moins les élus sortants qui n’ont pas pu faire connaitre les compétences des institutions qu’ils représentent. C’est aussi un échec collectif qui doit tous nous interpeller. Ce que nous vivons est une crise démocratique sans précédent. Tout doit être fait pour que les citoyennes et les citoyens retrouvent le chemin des urnes : modernisation des outils de vote et des règles des campagnes électorales. La responsabilité de la classe politique et de la majorité présidentielle est essentielle : il faut agir sans attendre !

Avec 11,14% des suffrages exprimés, nous avons réalisé le score médian

…de la majorité présidentielle au niveau national. Nous remercions ces 806 femmes et hommes qui ont cru en nous, en notre projet de dépassement et de rassemblement. Ce n’est que le début d’une aventure démocratique que nous continuerons à construire ensemble, dans l’intérêt de tous et de notre territoire.

Une seule déception lors de ce scrutin est d’être arrivés derrière les candidats RN parachutés de Nantes et de La Baule. Une campagne sur le terrain, c’est renoncer à sa vie de famille, à ses loisirs, c’est souvent s’investir au détriment de sa vie professionnelle, cela s’appelle l’engagement. D’être arrivés derrière ces candidats, hors sol, a été particulièrement difficile pour nous qui nous battons chaque jour pour les habitants du canton. Cela montre aussi, qu’il y est difficile pour nos concitoyens d’identifier les projets, les candidats et de comprendre les enjeux de nos institutions.

Nous ne sommes évidemment propriétaires de rien, un électorat n’appartient à personne et nos électeurs, qui sont des progressistes avec des sensibilités de droite et de gauche, sont aussi des citoyens responsables et demeurent libres de choisir, en conscience, pour qui ils voteront au second tour dimanche prochain.

Nous ne donnerons pas de consigne de vote pour le second tour. A chacun de nos électeurs de voter pour les propositions qui leur semblent les plus pertinentes pour notre territoire » .

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page