Départementales 2021

Sylvie Carcreff et François-Xavier Le Hécho sous l’étiquette de la majorité présidentielle

Sylvie Carcreff et François-Xavier Le Hécho se présentent sous l’étiquette de la majorité présidentielle. Pas évident en ces temps de mécontentement. Ils ont au moins le mérite d’être clairs sur leur choix, contrairement à Catherine Ciron, la candidate de droite dure, qui tente de ratisser large pour retrouver son siège, quai Céneray à Nantes. Elle et il espèrent les voix des électeurs canton de Châteaubriant les 20 et 27 juin prochains. Ils savent que la bataille est rude. Ils ont un atout : il et elle ont une bonne connaissance des communes rurales et de leur population.

Dominique Jeannier et Fanch Fabiano-Roméas sont leurs remplaçants.

L’engagement autrement

« Le but de notre engagement, c’est de continuer notre travail pour le territoire. Nous avons envie de faire de la politique autrement. C’est l’engagement autrement, c’est vraiment essayer de travailler avec tout le monde » dit d’entrée de jeu François-Xavier Le Hécho.

Lors de la préparation de campagne, Sylvie Carcreff et François-Xavier Le Hécho ont rencontré 18 maires sur les 19 que compte le canton. « Ces entretiens ont été très intéressants. Le but de ces entretiens, c’était déjà de se présenter parce que c’est vrai que depuis un an, il y a des nouveaux maires qui sont arrivés. En moyenne nous avons passé un peu plus d’une heure et demie avec chaque maire. Ils et elles sont très engagés pour les citoyens et leur commune. Nous avons échangé sur les problématiques qu’ils ont dans leur commune et nous avons tenté de comprendre en quoi le département est important pour eux ».

Sylvie Carcreff : ouvrir le territoire

Les électeurs appelés au urnes dimanche connaissent un peu moins Sylvie Carcreff, binôme aux cotés de François-Xavier Le Hécho.

Cette cadre dans un cabinet d’architecture était conseillère municipale, élue pour la première fois en 2014 à Issé, sur la liste de Michel Boisseau. Cette bordelaise d’origine annonce : « Moi je suis engagée en fait aux cotés de François-Xavier Le Hécho car sa bienveillance envers moi m’a touchée. L’année dernière, j’ai vécu une mésaventure à Issé.

On m’a volé une élection. On l’a volée aux habitants d’Issé. Donc je me dis si je peux être encore utile avec François-Xavier, j’ai suivre. Il y a vraiment quelque chose qui nous rapproche. Ce sont les valeurs démocratiques. Nous avons des valeurs communes c’est pour ça que j’ai voulu travailler avec lui pour faire avancer notre territoire qui est aujourd’hui beaucoup trop fermé ».

On ne peut pas être sans étiquette…

« Nous sommes soutenus par le parti Territoires de progrès qui a été créé par le breton Jean-Yves Le Drian ». François-Xavier Le Hécho est fier de présenter également le soutien de la secrétaire d’état à la Jeunesse : « François-Xavier et Sylvie sont engagés pour leur territoire de Châteaubriant. Je connais leur motivation et leur implication l’engagement volontaire de François Xavier chez les pompiers depuis 23 ans maintenant et à l’image de sa volonté d’agir au quotidien je suis heureuse de soutenir leur candidature » dit d’eux Sarah El Haïry.

Tout comme le soutien de Julien Denormandie : « Je connais la ville de Châteaubriant. Donc j’ai souhaité qu’elle puisse bénéficier du plan Action Cœur de Ville. Ce territoire rural qui fait notre fierté est aussi une zone agricole très riche, très variée. Par le rattachement à ce territoire, par la connaissance qu’ils en ont aussi, par leur sensibilité à ces questions, je suis parfaitement convaincu que François-Xavier et Sylvie sauront défendre nos agriculteurs et nos éleveurs et les accompagner dans la transition agroécologique, le développement des circuits courts et celui des filières d’excellence. Ils peuvent compter sur mon soutien ».

Le plus jeune des candidats

À 39 ans, François-Xavier Le Hécho est le plus jeune des candidats du canton de Châteaubriant. Ce qui pourrait être un atout_les électeurs réclament un renouvellement_ici lui nuit plutôt. Il n’est pas encore rompu aux pratiques de la politique politicienne. Il fait de la politique proprement. Et il ne sait pas encore rendre les coups et les chausse-trappes qu’on lui assène ou qu’on lui tend.

Dernière peau de banane de sa principale adversaire lors de la commission de propagande, séance où les professions de foi sont validées dans leur conformité. La charte graphique de François Xavier Le Hécho et Sylvie Carcreff présentait un orange qui tirait un peu trop sur le rouge. Les couleurs du drapeau tricolore sont proscrites. Catherine Ciron rassure son adversaire que ce n’est pas important. Devant la commission, elle fait volte-face demandant la non conformité de la profession de foi du binôme Carcreff-Le Hécho.

François-Xavier Le Hécho apprend chaque jour la politique. Il refuse de rendre coup pour coup. Avec Sylvie Carcreff, ensemble, ils souhaitent faire de la politique autrement.

Sylvie Carcreff et François-Xavier Le Hécho sous l’étiquette de la majorité présidentielle

François-Xavier Le Hécho (LaRem), 39 ans, ingénieur en sécurité environnement.
Sylvie Carcreff (Société civile), 54 ans, cadre administratif et gestion financière dans le privé.
Dominique Jannier (Société Civile), 69 ans, expert-comptable.
Fanch Fabiano-Roméas (AGIR), 60 ans, cadre dirigeante PME.

Compte Facebook de Sylvie Carcreff et François-Xavier Le Hécho.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page