Faible évolution de l’emploi à Châteaubriant

Par @actu44, le samedi 6 avril 2019, mis à jour le vendredi 12 avril 2019 — 2 minutes de lecture

L’Insee publie une étude sur l’évolution de l’emploi sur les trente années de 1982 à 2011. La zone d’emploi de Châteaubriant présente une variation légèrement positive du nombre total d’emplois +1,5 % sur 30 ans, grâce à une progression de l’emploi présentiel + 37,7%, et malgré la chute de l’emploi productif – 23,8%.

Châteaubriant a la chance d’être limitrophe de zones d’emplois à très forte croissance (variation du nombre total d’emplois) : Nantes +52,2%, Rennes +50,4%, Vitré + 49,3%, Ancenis +45,1%, Redon +26,1%, et dans une moindre mesure Segré qui se limite à +6,7%.

Faible évolution de l’emploi à Châteaubriant

En France métropolitaine, entre 1982 et 2011, les effectifs des activités productives ont diminué (- 6 %), tandis que ceux de la sphère présentielle ont augmenté fortement (+ 42 %). Ainsi, en 2011, les activités présentielles représentent 65 % de l’emploi total contre 56 % en 1982. Les effectifs de cette sphère ont augmenté dans toutes les zones d’emploi, bien qu’à des rythmes très différents. En revanche, malgré un repli global, ceux de la sphère productive se sont tout de même accrus dans près du quart des zones d’emploi.

( Données Insee)

Linfo en +

La zone d’emploi de Châteaubriant correspond au périmètre de la Communauté de Communes du Castelbriantais (sans La Meilleraye de Bretagne) auquel s’ajoutent Sion les Mines, St Vincent des Landes, Lusanger et Mouais.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.