Festivals

La Nuit de l’Erdre plus incertaine que jamais

La tenue du festival la Nuit de l’Erdre plus incertaine que jamais.

Le festival qui doit accueillir Yannick Noah, Angèle ou Maitre Gimms, n’est pas sûr de la tenue de l’évènement.Chaque année le Port Mulon à Nort-sur-Erdre voit affluer des dizaines de milliers de festivaliers. La 22e édition de la Nuit de l’Erdre qui se déroule normalement les 26, 27 et 28 juin 2020, semble compromise.

Si l’association gardait espoir de pouvoir maintenir sa 22e édition il y a encore quelques semaines, la situation s’est considérablement compliquée et nécessite une prise de position claire du gouvernement.

Après un premier état des lieux il y a 3 semaines, voici un nouveau point sur la situation. L’équipe est toujours confinée en télétravail et donne tout son possible pour entretenir la flamme d’une belle édition 2020.

Angèle, Yanick Noah, viendront, viendront pas à Nort-sur-Erdre ?

« Nous vivons une situation sans précédent où il est toutefois difficile de se projeter avec optimisme.

Cette situation est également celle de tous nos confrères de festivals, salles, organisateurs de spectacles. Et de manière générale l’ensemble des secteurs. Nos pensées vont vers celles et ceux en contact direct avec l’épidémie, ces héros du quotidien. A commencer par le personnel médical, mais aussi tous les corps de métiers sur le terrain, que nous tenons à saluer chaleureusement. Il va sans dire que nous adressons également tout notre soutien aux personnes touchées par la maladie.

Si nos plus grands souhaits restent que la situation s’améliore et de convier chacun une fois de plus à 3 jours et 3 nuits de musique, de fête et de partage, nous devons forcément composer avec une situation plus qu’instable. Nous étudions tous les scénarios. Mais il persiste de nombreuses variables que l’on ne maitrise pas. L’évolution de la situation sanitaire, la teneur des mesures de confinement et la durée d’interdiction des rassemblements. »

Il est à ce jour difficile de se positionner définitivement car bon nombre de décisions sont indépendantes de notre volonté. Certains délais sont incompressibles, que ce soit pour nos partenaires, nos fournisseurs, nos prestataires, ou pour nous.

La tenue de La Nuit de l’Erdre dépend d’un arrêté

Concrètement, le maintien ou l’annulation du festival dépend d’un nouvel arrêté d’interdiction des rassemblements.

Plus le temps passe, plus il est difficile d’envisager le festival. Nous avons aujourd’hui besoin de certitudes de la part des institutions. Les questions et les doutes doivent obtenir des réponses concrètes et claires. Pour les festivaliers, bénévoles, artistes, techniciens, partenaires, prestataires… que nous aimons, et qui nous ont toujours soutenu, nous avons envie de garder espoir que La Nuit de l’Erdre 2020 puisse avoir lieu.

La Nuit de l’Erdre plus incertaine que jamais ne décourage pas l’équipe organisatrice.

« Mais malgré tout le cœur que l’on pourra y mettre, le verdict ne dépend désormais plus de nous.
Notre priorité reste avant tout le confort et la sécurité de chacun. On donnera tout tant qu’il y subsiste une raison d’y croire. Et si par malheur le festival ne pouvait avoir lieu, toute notre énergie sera utilisée pour proposer à chacun les solutions les plus appropriées. »

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page