Connectez-vous avec nous

Ille et Vilaine

Daniel Paboeuf à la Grange-Théâtre

Publié il y a

le

Daniel Paboeuf 001

Daniel Paboeuf à la Grange-Théâtre. Le saxophoniste inclassable sera à Thourie ce samedi 18 septembre 2021, à 20h30.

Ashes, un retour vers l’enfance

Daniel a sorti en février 2021 son premier album solo. Lui, qui à l’âge de 12 ans se rêvait devenir le meilleur saxophoniste du monde y est en partie parvenu.

Parler de Daniel Paboeuf n’est pas chose aisée. Le rennais a collaboré avec tellement de monde. Il a travaillé et  accompagné aussi, sur scène ou sur disque, Niagara_ il produira les deux premiers disques du groupe_, Étienne Daho, Kas Product, Casse-Pipe, Dominique A, Alain Chamfort, Mory Kanté, Dan Ar Braz, Michel Aumont, Trunks, Françoise Hardy, Marc Minelli.

Dans les années 1970, Paboeuf est au conservatoire de Rennes… il rencontre le rock progressif, le hard, le glam rock genre Bowie ou Roxy Music.

Il rejoint Marquis de Sade, groupe phare de l’époque, puis ce sera Anches doo to cool duo avec Philippe Delacroix-Herpin. Fondateur et musicien des groupes Sax Pustuls, Tohu Bohu, Train Fantôme, Flamongos, Il Monstro. « C’était le début de la notoriété et des sollicitations multiples. Je disais oui à tout. Ce qui m’a valu des séances studio mémorables, comme avec Mory Kanté, et donc ma participation à mon seul tube mondial, Yéké Yéké ! »

Daniel Paboeuf à la Grange-Théâtre

Daniel Paboeuf produit les deux premiers singles de Niagara mais, ensuite, les années 1990 tiennent de l’éclipse : « J’ai refusé les tournées de Daho, Niagara ou Chamfort pour me consacrer à des projets perso qui furent plutôt des échecs. » Il pense se concentrer sur l’enseignement musical mais remet le pied à l’étrier avec son frère, dans une formation plus jazz, Il Monstro. Puis il tourne avec Casse-Pipe et ses chansons noires.

Les années 2000 sont marquées par quatre ans de tournées et d’enregistrements avec Dominique A. Mais Daniel Paboeuf devient également clown musicien, participe au collectif rock Trunks…

Le groupe DPU est né en 2007 : « J’avais envie d’un projet solo assumé et de travailler avec des musiciens qui ont chacun un univers très particulier. » Mistress Bomb H, David Euverte et, désormais, Nicolas Courret. Pour ce nouvel album, Ce qu’il en reste, tout a été resserré : un temps de composition plus court, un seul studio d’enregistrement, un unique coproducteur artistique. Avec bien sûr, au centre, le son si reconnaissable de son saxophone. « Quand j’avais 12 ans, je voulais devenir champion du monde du saxo, révèle Daniel Paboeuf. Aujourd’hui, au-delà des notes et de la technique, je sais toute l’importance qu’il y a à avoir son propre son ».

Daniel Paboeuf à la Grange-Théâtre
Samedi 18 Septembre 2021, 20h30
Le Beaumont Férard, 35134Thourie.

On réserve ici.