Loire-Atlantique

3000 personnes mobilisées contre Amazon

Montbert : une importante mobilisation contre l'implantation d'une plateforme Amazon dans le sud de la Loire-Atlantique. Le projet démesuré, 185 000 m2 ne passe vraiment pas.

3000 personnes mobilisées contre Amazon, ce samedi 28 novembre pour l’abandon du projet de construction d’un entrepôt Amazon à Montbert, dans le sud de Loire-Atlantique.

Dès 14h au rond point dit du Bugey à Montbert, à l’appel du collectif « STOP Amazon 44 », qui remettait le couvert après une première mobilisation.

Le collectif dénonce les méfaits de la multinationale et l’inconscience des décideurs.

C’est sous le titre humoristique « Bezos, t’es pas Montbert »,  que se déroulait la marche dans une ambiance conviviale.

Les onze associations et syndicats adressaient un message fort aux élus locaux dont Jean-Jacques Mirallié, Maire de Montbert.

3000-personnes-mobilisees-contre-amazon

“ Nous demandons que vous fassiez preuve de responsabilité en abandonnant ce projet. Ne vous rendez pas complice de l’aggravation du dérèglement climatique, de destructions d’emplois supplémentaires et de l’augmentation de la pollution de l’air sur la métropole. » déclarait Benjamin, porte-parole d’Alternatiba.

Pour rappel, Amazon déposait une demande de permis de construire en avril 2020. Le projet prévoit deux entrepôts pour une surface globale de 185 000m2. Des collectifs ont contacté la mairie et la communauté de communes. Celles-ci refusent de leur transmettre le permis de construire. Il faudra attendre le lancement d’une consultation publique en 2021 pour obtenir des informations complémentaires.

Pour un emploi créé, quatre emplois détruits

En septembre, un entrepôt Amazon de 9000m2 sortait de terre à Carquefou. Les allées et venues saturent déjà la circulation. En comparaison, le projet d’un entrepôt de 185 000 m2 est pharaonique. Aujourd’hui, les associations et syndicats se sont relayés au micro pour dénoncer l’absurdité de ce projet. Des personnalités sont également venues soutenir la mobilisation: Leïla Chaibi, députée européenne, Frank Nicolon, conseiller régional EELV et Francis Palombi, président de la confédération des commerçants indépendants.

A Montbert, les élus locaux avancent deux arguments pour valider le projet : les emplois créés et la perception de recettes fiscales. Selon Guillaume, porte-parole d’Attac,

“ la multinationale détruit près de 4 emplois quand elle en crée 1. Elle est championne de l’évasion fiscale et de la fraude à la TVA. Amazon paie proportionnellement beaucoup moins d’impôts que les commerçants. Pour faire face à l’urgence, une taxe exceptionnelle sur le chiffre d’affaires d’Amazon est également indispensable. Elle permettrait dans l’immédiat de financer les mesures de préservation de l’emploi et le fonds de solidarité pour les commerces de proximité. »

Plus de 600 personnalités

Ce rassemblement s’inscrit dans une campagne menée par le collectif Stop Amazon 44. Une tribune a été lancée le 3 novembre, déjà signée par plus de 600 personnalités du monde entrepreneurial, syndical, associatif et politique et un premier rassemblement a eu lieu le 17/11 rassemblant plus de 300 personnes. Le collectif travaille avec des associations locales.  Dont Moneko, Plein Centre, Anina et Montbert Citoyenne, pour inciter les gens à soutenir le commerce de proximité. Ce dernier est mis à mal en cette période par les plateformes d’e-commerce telles qu’Amazon.

A ce jour le collectif STOP Amazon 44 se déclare toujours ouvert à la discussion avec la mairie de Montbert et la communauté de commune de Grand Lieu.

Signataires du collectif STOP Amazon 44 : Attac 44, Alternatiba Nantes, Collectif ANINA, Amazon Ni Ici Ni Ailleurs. Extinction Rebellion Nantes, le GIGNV, I-Buycott Nantes, NDDL Poursuivre Ensemble, UL CGT Sud-Loire, l’Union locale Solidaires 44, Youth for Climate Nantes.

https://www.facebook.com/JacheteDansMaZone44
Site internet: jachetedansmazone44.fr

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page