Loire-Atlantique

Covid-19 : le Département met en place des mesures exceptionnelles

Covid-19 : le Département met en place des mesures exceptionnelles. Philippe Grosvalet annonce une série de mesure face à l’épidémie de Coronavirus.

L’épidémie du Coronavirus – Covid-19 amène le Gouvernement à prendre des mesures inédites pour protéger les populations. Et  en premier lieu les personnes les plus fragiles. En Loire-Atlantique comme sur l’ensemble du territoire national, la mobilisation de tous est nécessaire et doit s’organiser au plus vite.

Le Département de Loire-Atlantique s’adapte à la situation du Covid-19

« Ce sont dans les situations d’urgence que l’on a le plus besoin du service public. Nos agents sont donc mobilisés pour maintenir au mieux leurs interventions tout en prenant les mesures qui s’imposent face à cette épidémie d’ampleur mondiale. » déclare Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique.

« En complément à nos actions et aux aides annoncées ce jeudi soir par le Président de la République en faveur du monde économique, je vais proposer aux élus départementaux d’adopter un fonds de soutien exceptionnel en direction des associations sportives, culturelles et d’éducation populaire. Ces structures, dont l’activité est essentielle à notre société, risquent en effet d’être durement touchées dans les semaines qui viennent. »

Des outils numériques à disposition des collégiens

Le Département compte 745 agents dans les 83 collèges publics de Loire-Atlantique. Ceux qui le pourront seront dans les établissements. Ils procéderont à un grand nettoyage, à l’entretien et à l’amélioration des locaux, afin que tout soit prêt pour le retour des élèves.

Concernant les aliments prévus pour les repas des collégiens. Les structures caritatives recevront les denrées périssables

En plus d’assurer le suivi de fonctionnement de la plateforme e-lyco, indispensable pour la liaison à distance entre enseignants et collégiens, le Département va mettre des ressources numériques à disposition pour permettre le travail en ligne. En lien avec les établissements, les élèves disposeront d’ordinateurs pour ceux  qui n’ont pas accès à des outils informatiques.

Les activités proposées au LUNe, laboratoire des usages numériques, et dans le cadre de l’animation sportive départementale vont, en revanche, être suspendues.

Maintien du niveau de service sur les 4 300 km de routes départementales

Les agents du Département poursuivent au quotidien leurs interventions sur les 4 300 km du réseau départemental afin de sécuriser au mieux les déplacements.

Des astreintes locales s’organisent pour mobiliser les différentes équipes au plus près des territoires. Et maintenir ainsi le niveau de service.

Une limitation des visites à domicile

Les travailleurs sociaux du Département vont limiter au maximum les visites à domicile auprès des personnes fragiles. Ces visites n’interviendront que dans les cas les plus critiques.

L’octroi de l’Allocation personnalisée d’autonomie sera notamment automatisé, sans recours à évaluation. Dans le champ de la protection de l’enfance, le Département va suivre très attentivement la situation des mineurs accueillis dans des établissements.

Concernant la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Loire-Atlantique, un accueil téléphonique sera privilégié. Même si des professionnels continueront d’exercer sur place.

Les sites patrimoniaux restent ouverts

Le Département suspend l’organisation de manifestations jusqu’à nouvel ordre. Dans la mesure du possible et des directives à venir, les expositions restent accessibles.. Les sites patrimoniaux du Département (châteaux de Châteaubriant et de Clisson, domaine de la Garenne-Lemot à Gétigné) continuent, dans l’immédiat, d’accueillir le public.

Un fonds de soutien exceptionnel pour le monde associatif

En plus de ses propres interventions, le Département souhaite aider les structures associatives qui seront impactées par les différentes mesures liées à l’épidémie du Coronavirus – Covid-19.
Philippe Grosvalet proposera aux conseillers départementaux la création d’un fonds de soutien exceptionnel à destination des associations sportives, culturelles et d’éducation populaire.

Cette enveloppe est estimée à 2 M€.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer