Le Canal de Nantes à Brest : joyau du département

Par @actu44, le vendredi 31 mai 2019 — 4 minutes de lecture

Canal de Nantes à Brest est un joyau du Département de Loire-Atlantique.
La Loire-Atlantique est un département d’eau : l’océan Atlantique, la Loire et son estuaire, les rivières, la Brière. Le lac de Grand-Lieu, les marais et le Canal de Nantes à Brest. Sur ses 95 km de Nantes à Saint-Nicolas-de-Redon, le canal est un joyau départemental à valoriser et à faire découvrir. Hier voie de communication fluviale, militaire et commerciale, le canal est aujourd’hui un espace de loisirs et de tourisme, sur l’eau comme sur le chemin de halage.

Chaque année ce sont 1700 plaisanciers, 28000 piétons et plus de vingt mille cyclistes qui fréquentent le canal.

Le Département de Loire-Atlantique est propriétaire et gestionnaire du canal sur sa portion départementale. Il a élaboré, en concertation avec les acteurs et les usagers, un programme d’actions pour faire du canal une véritable destination touristique.

Pour Françoise Haméon, vice-présidente en charge du tourisme, de la mer et du littoral au Département :

 » Pour valoriser ce canal, ça passe par un certains nombre d’actions, bien évidemment. La première des actions, c’est de travailler pour lui rendre toutes ses lettres de noblesse en matière touristique. Mais faire venir le monde dessus, ça veut dire aussi, entretenir ce canal. Donc faire en sorte que tout ce qui est continuité écologique soit assuré.  Comment faire en sorte que toute la faune qui vit dans ce canal puisse continuer à vivre sans être bloqué par les aménagements ?  C’est continuer à aménager toutes les structures qui existent aujourd’hui. Que ce soit des maisons éclusières, que ce soit les écluses elles mêmes. Les portes des écluses, si on ne les entretient pas, elle souffrent énormément. Donc il faut lever un certain nombre de portes d’écluses. On a prévu pour les années qui viennent d’en remplacer plus d’une dizaine. Et donc tout ça c’est absolument essentiel de le faire.

Mais il y a aussi tout ce qui est en lien avec le paysage arboré de ce canal qui est un marqueur, qui est une identité sur ce canal. Et donc tous les arbres, on doit les repenser, on doit en remplacer un certain nombre « 

Préserver le patrimoine sur le Canal de Nantes à Brest, le rendre plus accessible.

Les objectifs sont de développer les services pour les usagers, de développer l’animation en bord du canal. Et de renforcer la communication. Si le Département réalise lui-même un certain nombre de ces actions, et notamment ce qui relève de l’entretien de la voie d’eau, c’est une véritable dynamique collective et partagée qui se met en route pour valoriser le canal. Chaque acteur, public et privé, apporte sa contribution à ce projet de territoire.

Après le vote en mars 2018 du plan d’actions départemental « Destination canal », le 16 janvier 2019, à Guenrouet,  les élus locaux, les partenaires associatifs,  et les acteurs touristiques et habitants découvrent les actions pour la valorisation touristique du Canal. Ils échangent ensemble sur l’avenir du canal de Nantes à Brest en Loire-Atlantique.

L’entretien du Canal de Nantes à Brest : la priorité du Département

Le Canal de Nantes à Brest a été créé sur décision de Napoléon Ier en 1810. La section Nantes-Saint-Nicolas-de-Redon comprend 18 écluses et permet de parcourir 95 km en empruntant d’abord l’Erdre.

Au total,  ce ne sont pas moins de 300 ouvrages. Des barrages, écluses, souterrains, arcades, ponceaux, aqueducs, siphons, et vannes qui doivent être entretenus.

Cette maintenance, dont le Département de Loire-Atlantique a la charge, est permanente. En 2018, ces travaux représentent un budget de 2 millions d’euros. Les plus gros travaux sont entrepris pendant la saison hivernale, quand la navigation s’interrompt sur le canal.

Au programme des travaux pour l’hiver 2018/2019, il y a la restauration des portes d’écluses de la Rabinière et la Paudais. Puis le curage du canal sur plusieurs secteurs. A proximité de l’écluse du Terrier à Blain, et sur les secteurs de Barel et la Prée. La réfection des berges sur plusieurs secteurs, à la Remaudais et à Bout de Bois. Ainsi que la remise en état du barrage de Bout de Bois. Et en outre, des travaux d’élagage et d’abattage d’arbres à Carheil, Cohignac, et à la Paudais.

Voyage au cœur de quelques travaux avec un reportage à découvrir sur loire-atlantique.tv