Loire-Atlantique

Le Département invite les citoyens à inventer la route de demain

« Inventons la route de demain », le Département de Loire- Atlantique met en place une participation citoyenne. L’objectif est de partager sur les enjeux de la route et de recueillir l'expertise des différents usagers qu'ils soient particuliers ou professionnels.

A l’occasion du lancement de la consultation, une rencontre débat autour d’experts de la route, des mobilités, des sciences sociales et de l’innovation s’est tenue le lundi 11 juin à l’école d’architecture de Nantes.

Le Département de Loire-Atlantique gère 4 300 kilomètres de routes qu’il entretient et modernise. Le projet « Inventons la route de demain » vise à réinterroger les pratiques et les perceptions de la route afin d’anticiper l’évolution des usages. Cette participation citoyenne doit ainsi permettre d’alimenter la politique mobilités du Département de Loire-Atlantique en tenant compte des enjeux environnementaux et sociétaux actuels et futurs.

route en Loire-Atlantique
Réinventer la route de demain, une consultation en ligne

Une plateforme de consultation en ligne

Une plateforme de consultation en ligne est mise en place jusqu’au jeudi 12 juillet 2018.  Afin que chacun contribue à la route de demain en alimentant les réflexions ainsi qu’en proposant des idées et solutions.

La route est le lieu public le plus fréquenté, aussi bien par les enfants que par les seniors. Le Département de Loire Atlantique souhaite donc recueillir l’avis du plus grand nombre de citoyens pour enrichir sa politique mobilités. Cette consultation viendra nourrir le plan d’actions qui sera soumis au vote de l’assemblée départementale en 2019.

Lien de la plateforme de consultation :participer.loire-atlantique.fr/route

Des ateliers immersifs

Pour enrichir cette consultation, le Département propose aux acteurs de la route et des mobilités des ateliers. Ainsi participer à des ateliers immersifs pour imaginer ensemble les usages et services innovants de la route de demain. Animés par le CNAM, les ateliers immersifs proposent aux participants de vivre une expérience originale, à la fois ludique et innovante.

Mercredi 20 juin à 9h15, 13h45 et 17h45, Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) 25 boulevard Guy Mollet à Nantes

Inscription ateliers immersifs : https://www.weezevent.com/ateliers-route-demain-nantes

Mercredi 27 juin à 9h15, 13h45 et 17h45, Salle de l’Espace de Retz 10 rue de la Taillée à Machecoul-Saint-Même
Inscription ateliers immersif : https://www.weezevent.com/atelier-route-demain-machecoul

Le covoiturage, un mode de transport écologique et économique

Le Département mène une politique d’incitation à la pratique du covoiturage. Pas moins de 224 aires labellisées sont présentes sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, l’expérimentation des points stop dans le pays d’Ancenis en place depuis le 1er février 2018. Cette dernière permet d’accompagner et de sécuriser les pratiques des autostoppeurs. Malgré ces efforts, neuf véhicules sur dix ne roulent encore qu’avec une seule personne à bord, en dépit du coût écologique et économique. L’alternative du vélo pour des trajets de proximité

En 2017, un plan d’actions « Loire-Atlantique à vélo » a été validé pour favoriser l’usage du vélo sous toutes ses formes, aussi bien utilitaire que de loisirs. Sans compter les itinéraires non aménagés réservés à l’usage des VTT, la Loire-Atlantique dispose d’un réseau cyclable existant de plus de 1 500 km pour pratiquer le vélo de différentes manières. Le Département souhaite continuer dans cette direction en poursuivant l’aménagement et l’équipement du réseau cyclable sur l’ensemble du territoire.

Le Département s’engage pour la prévention routière

Quand des lieux sont identifiés comme pouvant créer des difficultés aux usagers de la route, le Département mène des actions de prévention routière et d’aménagement sur les 4 300 km de routes départementales en Loire-Atlantique :

-Les Commissions de sécurité routière associent les équipes du Département, élus locaux et représentants des forces de l’ordre. Cela permet de  discuter collectivement d’éventuelles actions à entreprendre. Sur l’année 2018, un budget de 900 000 € est prévu pour réaliser les aménagements décidés dans ce cadre.
-Opérations de sécurité routière : une enveloppe de 1,25 M€ est consacrée cette année 2018 à des aménagements de chaussée ou de carrefours.
-Limitation de vitesse : le Département intervient également en abaissant la limitation de vitesse autorisée, pour l’adapter à l’environnement de la route si nécessaire.

Bouton retour en haut de la page