Loire-AtlantiqueNantes

Les deux éloges ne seront pas délogés

Le Pas de coté et la Transgression restent en place. Johanna Rolland annonce la pérennisation de deux œuvres du VAN

Les deux éloges les plus marquants vont continuer leur vie au cœur de Nantes. A la grande joie des nantais et des visiteurs.

L’Éloge du Pas de Côté et l’Éloge de la Transgression, de Philippe Ramette. L’Éloge du Pas de Côté est devenu en quelques semaines un repère. Pour les Nantaises et les Nantais, mais aussi pour les visiteurs, comme si elle avait toujours été là. Cette œuvre a connu un engouement incroyable tout au long de l’été. On s’y est donné rendez-vous, on s’y est pris en photo, on a joué avec son pied en équilibre dans l’espace. L’éloge de la transgression quant à elle, a suscité plein d’interrogations. Avec cette fillette qui essaie de grimper sur le socle de sa statue ou peut-être, s’en échappe. Reviens-t-elle d’une escapade nantaise ?  En tous les cas, c’est une œuvre qui s’inscrit remarquablement dans le Cours Cambronne. Véritable symbole du patrimoine Nantais, dont à la fois elle bouscule et met en valeur l’ordonnancement.

Nous avons décidé de pérenniser deux œuvres de cette édition 2018 du Voyage à Nantes. Ces deux éloges symbolisent véritablement la rencontre entre une œuvre, un lieu, Nantes et ses habitants », a annoncé Johanna Rolland, Maire de Nantes. Elle précise que les modalités d’installation pérenne étaient en cours de discussion avec la DRAC et l’Architecte des Bâtiments de France.

A Nantes, on ne tarit pas d’éloges…

Avec ces deux nouvelles œuvres, Nantes réaffirme son ambition d’être une ville où l’art et la culture sont partout. Accessibles, pour une ville encore plus originale et décalée. Les œuvres de Philippe Ramette, expérimentent et proposent des points de vue décalés sur le monde. Le Pas de Côté parle en effet de Nantes, de cette capacité de la ville à être un peu décalée. Un peu à l’Ouest. Tout en restant fermement sur ses jambes.

L’Éloge de la Transgression montre quant à elle un personnage, qui comme Nantes, n’est jamais tout à fait là où on l’attend.

Descriptif technique de l’œuvre « Éloge du pas de côté », 2018
Matériaux : Bronze patiné et pierre – Dimensions : H 4,50 x 5,50 x 5,50 mètres
Production Le Voyage à Nantes
Processus de fabrication et entreprises concernées :
. Scan 3D de la posture de l’artiste (entreprise Creaform, France)
. Réalisation d’un modèle à échelle 1/1 de la sculpture (entreprise Creaform, France)
. Fonderie (entreprise Bocquel, Normandie)
. Taille de pierre pour l’ensemble socle (entreprise Lefèvre)
. Assemblage et pose sur site (Loxam)
Descriptif technique de l’œuvre « Éloge de la transgression », 2018
Matériaux : Bronze patiné
Dimensions : 83,8 x 83 x 101,6 cm – Poids, 130 kg
Socle en Pierre : Dimensions : 150x90x90 cm Poids 1 229 kg

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page