Loire-Atlantique

Loire-Atlantique : Poussée de la Gauche et de l’Écologie

Loire-Atlantique : Poussée de la Gauche et de l’Écologie.

Le second tour des élections municipales avait lieu ce dimanche 28 juin 2020 dans 27 villes de Loire-Atlantique. En Loire-Atlantique, le taux de participation pour le second tour des élections municipales est de 35, 64 %.

A Nantes, Johanna Rolland conforte son avance avec 59,67% des voix. A Saint-Nazaire, le maire sortant David Samzun garde la mairie avec 57, 15% des voix. Et à Saint-Nerblain, Bertrand Affilé, maire sortant est réélu à 43,18%.

Des villes basculent à gauche.

Ancenis-St-Géréon voit la victoire de Remy Orhon. Avec 58,51 % des voix l’ére Jean-Michel Tobie est définitivement tournée.
A Orvault, Jean-Sébastien Guitton s’assied dans le siège de maire avec 41,75 % des voix.

Sainte-Luce sur Loire voit Anthony Descloziers, 35 ans emporter la mairie, avec 53,19 % des voix.

Réaction de Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique, au second tour des élections municipales :

« Le second tour de ce dimanche 28 juin vient clore des élections municipales inédites, qui se sont déroulées dans un contexte particulier et dont les campagnes ont été fortement perturbées, ce qui explique sans doute le faible taux de participation. Au soir du premier tour, j’avais déjà remercié les citoyens qui s’étaient rendus aux urnes, mais aussi toutes les personnes qui avaient assuré la tenue du scrutin dans ces circonstances exceptionnelles. Ce soir, je renouvelle cet hommage à toutes celles et tous ceux qui ont fait vivre notre démocratie.

Les élections municipales sont toujours un rendez-vous important. Celui où les Françaises et les Français élisent leurs représentants les plus proches. En tant que président de Département, je suis très attaché à cette proximité. Elle est essentielle. On l’a vu pour la gestion de cette crise : elle est même décisive.

La solidarité et l’écologie plébiscitées

Je tiens ainsi à féliciter toutes les femmes et les hommes élus sur les différentes listes à l’occasion de ces élections. Ensemble, ils feront vivre les conseils municipaux et communautaires, et donc leur territoire, au cours des six prochaines années. Tous ensemble, ils participeront à la vie de notre département, tant la Loire-Atlantique se singularise par l’interdépendance entre ses territoires : nos destins sont liés.

Je constate au passage que la gauche sort renforcée en Loire-Atlantique. Un peu partout, les listes plaçant la solidarité et l’écologie au cœur de leur projet ont été élues, signe que les habitants de Loire-Atlantique aspirent aux valeurs que nous portons au Département.

Plusieurs élus de notre majorité départementale qui conduisaient une liste ont ainsi été élus dès le premier tour, le 15 mars dernier : Jean Charrier à Saint-Mars-de-Coutais, Danielle Cornet à Pont-Château et Claire Tramier à Lavau-sur-Loire. Mais aussi Carole Grelaud à Couëron à l’occasion de ce second tour.

Ce dimanche, des villes importantes de Loire-Atlantique ont été conquises par des listes qui partagent notre sensibilité. Je pense notamment à Ancenis, Orvault, Le Loroux-Bottereau, Machecoul-Saint-Même, Sainte-Luce-sur-Loire, Thouaré-sur-Loire… Sans oublier évidemment Nantes, Saint-Nazaire et Saint-Herblain, les trois principales villes de Loire-Atlantique, où les électeurs ont reconduit les maires sortants socialistes.

Cet élan doit nous porter dans les mois qui viennent pour poursuivre cette dynamique à l’échelle de la Loire-Atlantique, afin que ses habitants puissent bénéficier d’un projet axé sur le progrès social, la solidarité et l’écologie. »

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer