BretagneSLoire-Atlantique

Philippe Grosvalet recevait l’association « A la bretonne ! »

Le Département réaffirme son soutien à un référendum décisionnaire sur les limites régionales

Philippe Grosvalet recevait l’association « A la bretonne ! » ce lundi 31 août 2020. Le président du Département de la Loire-Atlantique, échangeait avec cette association qui milite notamment pour le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne.

Cette rencontre est l’occasion de rappeler les démarches entreprises par le Département de la Loire-Atlantique sur le sujet. A commencer par le vote d’un vœu demandant « l’organisation d’un référendum décisionnaire » sur « les limites administratives de l’ouest de la France », le 17 décembre 2018.

Les conseillers départementaux de Loire-Atlantique s’étaient prononcés en faveur d’une telle initiative (55 voix pour, 3 contre et 3 abstentions). Depuis, ni le Gouvernement, ni les parlementaires n’y ont donné suite.

Philippe Grosvalet avait déjà adressé, mi-décembre 2018, un courrier au Président de la République. Il lui demandait l’organisation d’une telle consultation en écho aux 100 000 signatures souhaitant que ce sujet soit de nouveau porté au débat. A condition que ce vote ait valeur de décision. « Pour qu’elle soit comprise et acceptée, l’expression populaire ne peut pas se traduire par un simple avis consultatif sur un périmètre discutable », indiquait alors le président du Département de la Loire-Altantique à Emmanuel Macron.

« Les échanges avec « A la bretonne ! » se prolongeront certainement et je reste extrêmement attentif aux revendications qu’ils portent », souligne Philippe Grosvalet.

A la Bretonne, un asso qui veut la jouer collectif

« Á la bretonne ! » a pour objectif de susciter la réflexion et le débat sur l’ensemble des sujets civiques et politiques visant à construire la Bretagne, Loire-Atlantique incluse. Transpartisans, indépendants et ouverts sur le monde.

Sur leur site on peut y lire :

« Les engagements pris par Johanna Rolland ainsi que les propos récents du Président de la région Bretagne, Loig Chesnais-Girard, en faveur de la réunification ouvrent une nouvelle phase qui sera déterminante. La construction de la Bretagne de demain se fera avec les citoyens. « Á la bretonne ! » s’inscrira pleinement dans cette nouvelle séquence.

La Loire-Atlantique occupe une place particulière en Bretagne : dimension urbaine, appartenance encore parfois contestée, coupure médiatique avec le reste de la région. Initialement fondée à Nantes, « À la bretonne ! » se donne pour objectif de porter la voix des habitants du cinquième département breton. »

Début août, l’association sollicitait Johanna Rolland, maire de Nantes. A la Bretonne demandait que le Gwen ha Du pavoise fièrement sur la mairie de Nantes. La maire de Nantes leur avait répondu favorablement :

« Nous organiserons prochainement une grande conférence des associations bretonnes pour engager un large travail collectif et partenarial. Nous y déterminerons notamment ensemble la meilleure date pour procéder à la mise en place du drapeau breton. »

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page